Le ministère de la Santé fait état de 23 nouveaux cas de virus, en hausse de 0,14% par rapport à samedi, 16 477 Israéliens étant désormais infectés, 4 795 actuellement malades, 65 nécessitant des respirateurs artificiels.

Il y a 23 nouveaux patients confirmés avec un coronavirus et un total de 4 795 personnes maintenant malades, 74 dans un état grave, 65 d’entre elles sous ventilation.

Au moins 47 patients COVID-19 sont dans un état modéré et les autres présentent des symptômes légers. Le ministère de la Santé a indiqué que 11 430 personnes se sont remises jusqu’à présent de la maladie. Seuls 2 982 tests ont été effectués pour le coronavirus aujourd’hui, ce qui est loin du nombre de tests promis.  Les écoles maternelles ont ouvert dimanche pour les tout-petits en petits groupes, obligeant la moitié des élèves à rester à la maison la moitié de la semaine afin de suivre les directives de santé.

Le gouvernement a approuvé la levée de nouvelles restrictions imposées aux Israéliens pour limiter la propagation du coronavirus avec l’ouverture de parcs au public.

Lag Baomer

Dans le cadre de l’interdiction de tous les feux de joie traditionnels pour la fête de Lag BaOmer, la police israélienne a annoncé que toute personne trouvée violant l’interdiction se verrait infliger une amende de 500 NIS.

L’interdiction des festivités juives traditionnelles pendant les vacances qui traditionnellement voyaient un quart de million de personnes participer à un feu de joie sur la tombe du rabbin Shimon Bar Yo’chai, fait partie de l’effort continu pour freiner la propagation du coronavirus.  Dans le cadre de nos efforts continus pour freiner la propagation du coronavirus en Israël et avec des réglementations d’urgence mises à jour, cette année, des restrictions seront mises en place pendant les vacances de Lag BaOmer pour empêcher les rassemblements de masse qui pourraient poser un risque pour la santé publique et entraver la poursuite mesures prises pour assurer la santé publique « , a déclaré un porte-parole de la police.

Seuls trois rabbins représentant les trois communautés juives différentes Haredi, Sephardi et la communauté nationale-religieuse, avec seulement 50 à 150 participants seront autorisés sur la tombe pour la célébration traditionnelle du feu de joie.

Le mont Meron et ses environs seront fermés au public.

Les unités de police patrouilleront dans la zone en voiture et depuis les airs et arrêteront les voitures et les bus se dirigeant vers le site.Les forces empêcheront également les feux de joie dans tout le pays pour s’assurer qu’il n’y a pas de violation de l’interdiction des feux de joie ou empêcher tout rassemblement de masse pendant les vacances.

Le nouveau règlement sera en vigueur du lundi 11 mai au mercredi 13 mai.

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 0186982727   

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

camp-ABO1-1200x628

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm