Le procureur général Avi’hai Mandelblit inculpe Benjamin Netanyahu, Photo: GPO

 

Le but du Premier ministre est d’arriver devant le tribunal après que Mandelblit ait été déshonoré, comme s’il était lui-même un criminel  », a déclaré un responsable du parquet.  Les partisans du Premier ministre assiégé sont persuadés d’avoir des preuves des méfaits du conseiller juridique du Gouvernement

Après que la Haute Cour a statué mercredi qu’un Premier ministre inculpé peut effectivement former un gouvernement, les proches collaborateurs de Netanyahou tenteront de présenter Mandelblit comme l’accusé plutôt que l’accusateur », a déclaré un haut responsable du bureau du procureur.

Le but, a-t-il dit, est de montrer que durant son mandat en tant que procureur général militaire, Mandelblit « a aidé le chef d’état-major des FDI, Gabi Ashkenazi, lors de l’affaire Harpaz . Ce récit dépeindra Mandelblit comme indigne de mener des poursuites contre Netanyahou ».

Vendredi, la présentatrice de la chaîne 13, Ayala Hasson, a déclaré qu’elle avait fait un enregistrement lors de l’affaire de 2010, dans lequel un document affirmait que Yoav Galant avait été sali afin de garantir le poste de chef des FDI a un proche d’Ashkenazi, en l’occurrence Beny Gantz.

Le document était en fait une contrefaçon produite par Boaz Harpaz, un ancien officier du renseignement militaire et associé d’Ashkenazi, dans le but de discréditer Galant..

Galant a par la suite innocenté mais Ashkenazi a finalement été remplacé par Benny Gantz, qui est maintenant son partenaire politique dans Cahol Laban.

Mandelblit a ensuite été accusé d’avoir caché le fait qu’Ashkenazi avait en sa possession le faux document, bien que la Haute Cour ait par la suite statué qu’il n’y avait eu aucune faute de sa part.

Selon Hasson, l’enregistrement est d’une conversation de 2010 entre Mandelblit et Ashkenazi, et bien que son contenu soit sous séquestre, elle prétend que c’est la preuve de l’implication indue de Mandelblit dans l’affaire.

« Mandelblit est cuit », ont écrit les abonnés de Netanyahou sur Twitter à la suite du rapport de Hasson. « Il est maintenant temps d’insister pour que le procès honteux contre Netanyahou soit abandonné. » Une vidéo incitant contre Mandelblit a été partagée par des militants de droite qui s’opposent aux poursuites judiciaires contre Netanyahou..

Le parquet a déclaré que des informations partielles et partiales étaient diffusées sur les médias sociaux afin de fausser les faits et de se concentrer sur les allégations contre Mandelblit, plutôt que de se concentrer sur les accusations portées contre Netanyahou.

« Sur cette base, certains députés et ministres du Likoud appellent le procureur général à démissionner », a déclaré le parquet.

Le ministre de la Justice sortant Amir Ohana

Pendant ce temps, le ministre de la Justice, Amir Ohana, qui quittera son poste avec la prestation de serment du nouveau gouvernement, a clairement fait savoir qu’il avait l’intention d’exiger une enquête approfondie du parquet. Si le contrôleur de l’État s’abstient de mener l’enquête, j’envisagerais de créer une commission d’enquête gouvernementale pour procéder à un examen complet de toutes les allégations graves «  », a écrit Ohana sur les réseaux sociaux.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 0186982727   

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

camp-ABO1-1200x628

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm