Tzour Goldin répond en arabe au Hamas

Goldin

Goldin

« Le Hamas paiera très cher chaque minute que (la dépouille d’)Hadar passera entre ses mains » Tzour Goldin

Tzour Goldin, le frère de Hadar Goldin, dont la dépouille est retenue par le Hamas à Gaza, a répondu à l’annonce du Hamas, évoquant la mort d’un gardien des dépouilles et a tweeté en arabe : « Le Hamas paiera un lourd tribut pour chaque minute que mon frère passera avec eux ».

Le porte-parole du Hamas à Gaza, Abu Obeidah a annoncé dimanche 31 juillet,  que lors des combats de l’opération « Gardien des murs », Israël a bombardé l’endroit où se trouvaient les  (corps des) prisonniers Oron Shaul et Hadar Goldin. Le garde du Hamas qui les gardait est mort dans le bombardement et 3 autres gardiens ont été blessés.

Abou Obeidah a tweeté : « À l’occasion du 9e anniversaire de Tzuk Eitan, les Brigades Az ad-Din Al-Aksam autorisent la publication annonçant que lors de l’opération « Gardien des murs », les sionistes ont bombardé la cachette où se trouvaient les deux soldats captifs, tuant l’un des gardes et en blessant trois autres alors qu’ils gardaient les captifs. »

 

 

Tzour Goldin, frère de Hadar Goldin, a tweeté une réponse en arabe au message du porte-parole du Hamas :

 

« Toute la propagande du Hamas est un mensonge ! Le Hamas paiera un lourd tribut pour chaque minute que mon frère passera avec eux.

Un haut responsable de la sécurité en réponse à l’annonce du Hamas : « C’est un gros mensonge. » Le Hamas subit une forte pression et cherche à soulever le sujet (pour s’en défenre).  Israël poursuivra ses efforts nombreux et variés pour libérer les captifs et les disparus et ne cessera de le faire. Des mensonges destinés à produire des coups de théâtre, comme si l’un des soldats tués durant Tzuk Etan était encore vivant ».

 

Même avec les dépouilles des soldats, le Hamas, groupe terroriste, tente d’infliger aux familles les pires tortures psychologiques, quand on imagine l’impossibilité d’enterrer les corps comme condition du deuil. Idem avec les deux personnes handicapées mentales qu’elle retient, en exhibant l’un deux, Hisham al-Sayed sous respirateur et en insinuant que si sa santé en venait à se dégrader, les familles ne pourraient que faire pression sur Israël.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/ypmm/#p=1

Votre magazine est livré chez vous en toute confidentialité
S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com  pay pal

Ou directement sur le site

https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email