Husni Moubarak a gouverné l’Égypte pendant 30 ans. En 2011, il a été évincé lors de la révolution du printemps arabe. Il est décédé hier à l’âge de 91 ans. Le beau-frère de Moubarak, le général Mounir Thabet, a déclaré que la famille était avec Moubarak pendant ses derniers moments à l’hôpital. L’ancien président sera enterré aujourd’hui, et ses funérailles partiront de la mosquée Al-Mushir Tantawi du Caire. L’Égypte offrira à l’ancien président des funérailles militaires.

La chute de Moubarak a conduit l’Égypte à des années de chaos et d’incertitude, et à des batailles de contrôle entre l’armée et les Frères musulmans. Deux ans et demi après la chute de Moubarak, un autre dirigeant a été évincé : lors d’un coup d’État militaire, le général A-Sissi a évincé Muhammad Morsi et les Frères musulmans. Il devint le premier président élu aux élections libres. Lors du même coup d’État, A-Sisi a supprimé la liberté obtenue lors de la révolution du printemps arabe. L’année dernière, Morsi est décédé lors d’une audience. Il avait 67 ans. Hier, la télévision publique égyptienne a rapporté que Moubarak était décédé dans un hôpital du Caire où il avait été opéré. Moubarak, 91 ans, était en soins intensifs. Le président A-Sisi a annoncé trois jours de deuil en Égypte, qui commenceront aujourd’hui.

Moubarak fut un allié solide des États-Unis, un opposant juré aux forces islamistes et un leader qui a défendu le traité de paix avec Israël.

A-Sisi a fait l’éloge de Moubarak et a salué sa performance dans la guerre de Yom Kippour en 1973, quand il était commandant de l’armée de l’air. Il n’a fait aucune mention des trois décennies durant lesquelles Moubarak a dirigé le plus grand pays du monde arabe. Les médias d’État n’ont pas épargné les critiques du président décédé. La présidence est profondément attristée par la mort de l’ancien président de la République, M. Muhammad Husni Moubarak », a indiqué un communiqué d’A-Sisi. Le président égyptien a qualifié Moubarak de « l’un des chefs et des héros de la grande guerre d’octobre, au cours de laquelle il a commandé l’armée de l’air lors d’une guerre qui a redonné honneur et fierté à l’État arabe« . Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a fait l’éloge de Moubarak, affirmant que l’ancien président était son ami personnel. « C’était un dirigeant qui a conduit son peuple à la paix et à la sécurité, à la paix avec Israël. Je l’ai rencontré à plusieurs reprises et j’ai été impressionné par son engagement », a déclaré le Premier ministre. Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré que Moubarak a passé toute sa vie pour son service intérieur et pour la justice dans le monde – « et surtout parmi le peuple palestinien« . Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a adressé ses condoléances au gouvernement égyptien et à la famille de Moubarak. Guterres a déclaré que Moubarak fut un élément important des efforts diplomatiques au Moyen-Orient, notamment la promotion de la paix entre Israël et les Palestiniens et le soutien aux efforts de la Ligue arabe pour mettre fin au conflit dans la région. Le roi saoudien Salman et le prince héritier Muhammad bin Salman ont également présenté leurs condoléances. Anwar Gregash, ministre des Affaires étrangères des EAU, a déclaré que Moubarak était « un homme d’État qui défendait les positions nationalistes et historiques« . Moubarak est arrivé au pouvoir en 1981 après l’assassinat d’Anwar Sadat. Moubarak, qui était l’adjoint de Sadate, s’est assis à côté de lui et a été blessé lors de l’assassinat. Au fil des ans, Moubarak a échappé à plusieurs reprises des tentatives d’assassinat. Le moment le plus dramatique a été en 1995, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur sa caravane à Addis-Abeba en Éthiopie.

Par André Darmon

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 0186982727   

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm