Des questions à David Choucroun : Les Orthodoxes le Corona et Tsahal

Des questions à David Choucroun : Les Orthodoxes le Corona et Tsahal

Au delà des premières impressions apparemment désagréables, on a senti qu’il y a eu pendant cette crise du Corona une espèce de miracle : la réconciliation du public orthodoxe avec l’armée et avec l’Etat.


Est-ce que le problème de l’armée vis-à-vis des jeunes orthodoxes ne va pas évoluer et que la mobilisation de ces jeunes orthodoxes ne va pas se faire plus facilement une fois la pandémie ? Qu’en penses-tu David ?

Il faut savoir que le public orthodoxe est composé de plusieurs nuances, des modérés aux extrémistes. Mais la grande majorité des orthodoxes a toujours honoré les soldats et Tsahal. Il y a toujours eu une affection des orthodoxes pour Tsahal et elle a pu enfin s’exprimer pendant la crise car il y a eu alors une certaine proximité ce qui fut rare dans le passé. Et si le public orthodoxe refuse d’aller à l’armée c’est, certes, pour deux grandes raisons principales. D’abord ls réclament des règles qui leur permettent de conserver leurs convictions de la façon la plus stricte, par exemple manger cacher et avoir du temps pour prier. Ne pas non plus être obligé de souiller le Chabat et ne pas être obligé de côtoyer des soldates, ou d’aller suivre des évènements avec des filles. Ainsi pour des raisons techniques le public orthodoxe ne peut pas s’engager dans Tsahal. La deuxième grande raison vient du fait que les religieux pensent fortement que la Tora et l’étude de la Tora protègent Israël. Ainsi pour nous, nous faisons aussi notre service militaire mais dans le cadre de la Tora. André, tu connais l’implication de la société orthodoxe envers son prochain avec toutes les associations qui viennent en aide sans aucune distinction. Il y a aujourd’hui de 30000 bénévoles dans le public orthodoxe en Israël, l’équivalent d’une petite armée. Par ailleurs, quand je suis arrivé il y a 25 ans personne n’allait à l’armée. Mais après beaucoup autour de moi du monde orthodoxe ont commencé à aller à l’armée. Quand on regardait les chiffres on voyait une augmentation lente mais sure des religieux à l’armée. Puis un certain Yair Lapid est venu et il démontré sa haine des Orthodoxes et il a décidé d’être plus intelligent que tout le monde. Il a voulu forcer les religieux à se mobiliser. Le public orthodoxe qui sait respecter ses principes s’est alors rebiffé et s’est replié sur lui-même. Depuis que ce monsieur a mis les pieds dans les plats, a essayé de légiférer, mettre des orthodoxes en prison, couper des budgets.. Ce public est prêt au dialogue avec l’Etat mais pas ce qu’on appelle le Peleg Yerouhalmi hostile à tout rapport avec l’armée. Ce sont ces derniers qui provoquent des manifestations, qui bloquent les villes et la circulation.

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 0186982727   

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

camp-ABO1-1200x628

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.