La Villa Tugendhat ou le destin tragique des Juifs de Tchécoslovaquie

Par Denise Ciabelli

Sauf pour les férus de géographie, difficile au commun des mortels de situer la Moravie sur la carte de l’Europe… A environ 200 km au sud-est de Prague, Brno est la 2e ville de la République Tchèque, l’éternelle rivale de Prague. Elle fut longtemps un grand centre de production textile. Jusqu’à l’arrivée des nazis.

https://israelmagazine.co.il/a-lorigine-de-la-vague-actuelle-de-terrorisme-palestinien/

L’histoire de la villa Tugendhat qui a rouvert ses portes au public en mars 2012, est éminemment romanesque. Tout commence par un grand mariage, lorsque Fritz Tugendhat, l’un des plus importants fabricants de laine, épouse Greta Low-Beers, elle-même fille d’un industriel ayant fait fortune dans le textile. Les Löw-Beers s’étaient installés en Moravie à partir du 17 e siècle et avaient contribué de manière significative à l’industrialisation de la Tchécoslovaquie pendant l’entre-deux-guerres. Ils possédaient et exploitaient une série d’usines textiles, de raffineries de sucre et de cimenteries sur le territoire de l’ancienne monarchie austro-hongroise. Les usines de tissus de laine à Brno et à proximité de Svitávka, où les Löw-Beers avaient deux villas familiales étaient classées parmi les plus importants d’entre eux. Les Tugendhats n’avaient pas leurs propres entreprises mais étaient les copropriétaires des usines de laine de Brno Feldhendler et Co. Ils étaient impliqués dans le commerce du tissu. Fritz Tugendhat s’intéressait davantage à l’aspect technique de la production textile et à la conception de tissus de qualité, n’ayant pas connu de succès particulier en tant qu’homme d’affaires.  En cadeau de mariage, les parents leur font don d’un beau terrain surplombant la ville et offrant une vue magnifique sur les flèches baroques du centre historique, le site idéal pour édifier la maison de leurs rêves. A cette époque, Brno est une ville riche, l’un des plus importants centres industriels de l’Empire austro-hongrois. Toujours en compétition avec Prague, Brno met un point d’honneur à valoriser son patrimoine architectural, ouvrant grand ses portes aux concepteurs de projets d’avant-garde, tel Adolf Loos (1870-1933), grand promoteur de la sobriété dans l’architecture moderne. Les jeunes mariés font appel à un architecte allemand déjà réputé, Ludwig Mies van der Rohe, directeur du Bauhaus, célèbre école de design, courant artistique dont Tel-Aviv reste l’exemple le plus riche : la ville possède la plus grande concentration d’édifices de style Bauhaus.

https://israelmagazine.co.il/un-virus-chasse-lautre-jusqua-quand/

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/mxre/

Votre magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site

https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email

https://www.facebook.com/563799703686978/posts/3916028461797402/