La Pénurie de Médecins en Israël : Quelles Solutions pour 2020 ?

Noémie Grynberg

 

La Pénurie de Médecins en Israël  est dûe à la flambée démographique, au départ à la retraite des médecins immigrés de l’ancienne Union soviétique et à l’émigration des praticiens israéliens à l’étranger. Comment remédier à cette pénurie ?

 

Partout dans le monde, la carence de médecins nuit à la qualité des soins fournis à la population en général et à l’accessibilité, à l’efficacité et à la sécurité des soins. La pénurie de médecins généralistes et spécialistes est devenue un grave problème social et humain mettant en cause l’avenir de la santé publique. Inversement, un nombre suffisant de praticiens entraîne de meilleurs résultats pour la santé donc une population en mieux portante.

https://israelmagazine.co.il/juif-et-lobbyiste-au-conseil-de-leurope/

De sérieux défis

Mais en Israël, plus que dans aucun autre pays de l’OCDE, plusieurs facteurs posent de sérieux défis aux médecins et alourdissent leur fardeau : travail en équipe interdisciplinaire, complexification des cas à traiter, problèmes économiques, juridiques et d’opinion publique à négocier, défaut d’infrastructures médicales et roulement rapide de patients par lit. Ainsi depuis une dizaine d’années déjà, l’Etat hébreu se voit confronté à une grave insuffisance de praticiens dont les manques se font davantage sentir en périphérie. Un constat critique. Pourquoi ?

D’abord le faible nombre de médecins est dû à la croissance démographique explosive du pays de 40% entre 2000 et 2017. En 2018, il y avait 3,1 médecins pour 1 000 habitants, soit moins que la moyenne de 3,6 dans les pays de l’OCDE.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20  01 77 47 57 67

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez gratuitement un exemplaire exceptionnel du magazine et cliquez sur le rebord droit du mag