Judaïsme et crime organisé : deux Mondes aux Antipodes

Dahlia Perez

 

La mafia et « ses bad boys » ont donné bon nombre de chefs d’œuvre au cinéma. Si le monde du crime organisé fascine toujours le grand public, la réalité, elle, est bien moins glamour. Les arnaqueurs et caïds en tout genre sévissant un peu partout dans le monde ont aussi, depuis longtemps, pignon sur rue en Israël. Aux antipodes des valeurs de la Torah, les Juifs ayant mené carrière dans le crime, que ce soit aussi en Amérique, en Russie ou ailleurs affichent un palmarès peu reluisant. Petit tour d’horizon international de la « Yiddish Connection ».

La Torah les maudit sans ambiguïté

Le cinéma leur a donné une aura de glamour. Dès les années 30, Hollywood a su nous restituer l’univers de ces chefs de gang endurcis, rompus très tôt aux lois du racket, du trafic, de l’escroquerie et du meurtre. Les mafiosi les plus impitoyables font toujours l’objet, dans l’imaginaire collectif, d’une certaine fascination. Argent facile, belles filles, violence sans limite : le film Scarface a encore de beaux jours devant lui.

les plus grandes crapules du monde moderne

Si le cinéma a su en quelque sorte les mythifier, le judaïsme pose sur eux un regard bien moins complaisant. Condamnant sans réserve tout ce qui a trait au vol, à la tromperie ou au meurtre, notre Tradition va à contre-courant de l’intérêt que suscite les plus grandes crapules du monde moderne. La Torah les maudit sans ambiguïté, ce verset (Exode 34-7) étant assez explicite : « Il (Hachem) poursuit le méfait des pères sur les enfants, sur les petits-enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième descendance. »

 « Vous ne volerez point ».

Ce commandement implique donc de se détourner des magouilles, arnaques, tromperies et mensonges en tout genres qui aboutissent inéluctablement à un péché très grave. Sans oublier que, lorsque quelqu’un escroque, manipule ou profite de son prochain, il salit aussi le nom de sa famille et de sa communauté. Le peuple entier pâtit de ses fautes. Car s’il est voleur, magouilleur ou escroc, personne n’oubliera qu’il est d’abord Juif…

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20  01 77 47 57 67

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez gratuitement un exemplaire exceptionnel du magazine et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/001096500c7f116363325