Des Soldates combattantes de Tsahal. Échec ou fatalité ?

Robert BEN DENOUN

TSAHAL

TSAHAL

Tsahal est confrontée aux courants de pensée qui traversent déjà la société israélienne, fondés sur le droit à la diversité, à l’égalité, à la reconnaissance de toutes les aspirations. Mais elle n’est que la caisse de résonnance de problèmes politico-religieux et idéologiques dont l’origine se situe ailleurs. L’armée israélienne a annoncé qu’elle permettrait dorénavant un enrôlement large de femmes dans des unités de combat, de recherche et de secours, et que d’autres fonctions à l’avenir. Les candidates devront cependant, comme c’est le cas pour les hommes, se soumettre à des examens physiques et psychologiques, afin de répondre aux critères imposés.

Les femmes seront donc dorénavant autorisées à servir dans l’unité héliportée de sauvetage 669 (femmes de moins de 78 kg et de plus de 1,66 mètre, capables de courir 3 kilomètres en 14 minutes et 50 secondes…), dans l’unité de combat du génie d’élite Yahalom, et bientôt dans les blindés.

Les femmes (40% des effectifs de l’armée) exercent déjà dans de nombreux secteurs de Tsahal, en particulier dans des unités de combat mixtes, telles que Caracal (frontière Égypte, constituée de 70% de femmes), et Bardelas (frontière Jordanie).

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/ypmm/#p=1

Votre magazine est livré chez vous en toute confidentialité
S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com  pay pal

Ou directement sur le site

https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email