Israël/Hezbollah: de l’Eau dans le Gaz

par Yehouda Bethléem

Hezbollah

Hezbollah

La marine israélienne a lancé une ample opération de sécurisation de la plate-forme de forage Shark  (Carish en hébreu- requin en français) située à 90 km au large des côtes d’Israël au point le plus proche des côtes du Liban. Cette proximité du champ de forage avec la frontière maritime du Liban a provoqué une polémique sur la propriété des ressources gazières. Les pourparlers pour délimiter leur frontière maritime et permettre la prospection d’hydrocarbures, sont suspendues depuis mai 2021 en raison de contestations concernant cette zone. Israël assure que le gisement gazier ne se trouve pas dans les eaux contestées, ce que révèle une analyse des images satellites réalisée par le journal Haaretz. Nasrallah a mentionné Shark et a menacé : Nous attaquerons à nouveau. Le Président Aoun : Toute activité dans la zone contestée est provocatrice et hostile « . La plate-forme gazière Shark pourrait ainsi déclencher une confrontation avec le Hezbollah. Frapper Shark perturberait l’approvisionnement en électricité d’Israël ».

Trois réservoirs de gaz naturel assureront l’indépendance énergétique

La plate-forme de gaz naturel Shark a atteint son emplacement désigné dans les eaux économiques d’Israël, à environ 90 km à l’ouest des côtes du pays, après avoir cheminer cinq semaines depuis les chantiers navals de Singapour, où elle a été construite, via le golfe de Suez à la Méditerranée. La plate-forme devrait se connecter à des réservoirs de la région et fournir à l’économie locale environ la moitié de la demande de gaz naturel. Cette plate-forme rejoint les plates-formes «Tamar » et « Léviathan » qui sont actives et fournissent du gaz naturel. Le gaz naturel s’écoulera des puits à une profondeur d’eau de 1 700 mètres et à une profondeur souterraine de trois à quatre km par des conduites sous-marines vers la plate-forme. Son opération renforcera considérablement l’excédent d’approvisionnement et la sécurité énergétique d’Israël. Elle favorisera la concurrence ce qui entraînera une chute des prix dans l‘économie globale. La production de la plate-forme devrait commencer en septembre. Le ministère de l’Énergie a déclaré que la plate-forme « Shark » positionnerait Israël comme une centrale électrique de gaz naturel et augmenterait les exportations de gaz vers l’Égypte et la Jordanie, et de là vers d’autres pays européens qui ont besoin d’une autre source de gaz naturel suite à la pénurie mondiale. L’exportation de gaz naturel contribuera géopolitiquement à Israël, tout en maintenant la quantité de gaz naturel nécessaire à la consommation de l’économie locale.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/ypmm/#p=1

Votre magazine est livré chez vous en toute confidentialité
S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com  pay pal

Ou directement sur le site

https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email