Biden et Lapid veulent garantir la sécurité alimentaire et l’énergie propre avec l’Inde et les E.A.U

Lapid

Lapid Biden

 Investir dans le développement durable à l’échelle inter-régionale… Et doubler la nouvelle Route de la Soie chinoise ?

Lors du voyage du président américain Joe Biden en Israël, les dirigeants des deux pays se sont connectés virtuellement à ceux de l’Inde et des Émirats arabes unis pour discuter de sécurité alimentaire et d’énergie propre. Trois sujets brûlants sous-tendent cette démarche :

  • La sécurité alimentaire revient au premier plan avec le blocus russe des ports ukrainiens. Il va falloir planifier la sécurité d’approvisionnement de continents entiers, dont l’Inde et l’Afrique. Stratégiquement, les 4 pays ici réunis disposent d’un positionnement exceptionnel pour fluidifier la circulation des convois alimentaires et énergétiques maritimes.
  • Pour les Etats-Unis, chacun de ces Etats, petits et grands, se situe précisément en un point convoité par la Chine, sur le parcours de sa fameuse « Nouvelle Route de la Soie », pour atteindre l’Europe et ainsi endiguer complètement les Etats-Unis sur son continent isolé. La Chine se voit comme « l’Empire du Milieu », concentrant entre ses mains toutes les voies commerciales existantes. Washington balise donc et sécurise toutes les « zones maritimes disputées »…
  • Complétant le point précédent, l’accès aux (et la domination sur les) mers chaudes devient l’enjeu géostratégique majeur pour les grandes puissances. On le voit dans l’invasion russe en Ukraine, qui se concentre sur le Donbass, mais surtout autour de la Mer d’Azov, qui communique avec la Mer Noire par le Détroit de Kertch (puis avec la Mer Egée et Méditerranée, où la Russie veut s’installer en Syrie, en Libye, etc.).

De telles rivalités stratégiques et commerciales peuvent s’exprimer sous les meilleures intentions du monde, que recoupent le réchauffement climatique et la quête d’énergies nouvelles. Les deux niveaux de lecture sur tout aussi sensibles.

Les dirigeants d’Israël, de l’Inde, des États-Unis et des Émirats arabes unis ont tenu, le 14 juillet, leur premier sommet en quatre parties sur Zoom, dans le cadre du forum I2U2 (Israël-Inde et United States-United Arab Emirates). Yair Lapid, Premier Ministre intérimaire, a mis en place cette concertation, en octobre dernier, alors qu’il était ministre des Affaires étrangères.

Les quatre dirigeants ont convenu de travailler ensemble, en exploitant les capacités et l’ingéniosité de leurs pays pour relever les défis mondiaux tels que la sécurité alimentaire, la lutte contre le changement climatique et l’énergie propre.

Une déclaration publiée avant la réunion Zoom expliquait cette démarche : « Ce groupement unique de pays vise à exploiter le dynamisme de nos sociétés et l’esprit d’entreprise pour relever certains des plus grands défis auxquels notre monde est confronté…La déclaration poursuit : «Nous avons l’intention de mobiliser les capitaux et l’expertise du secteur privé pour moderniser les infrastructures, faire progresser les voies de développement à faible émission de carbone pour nos industries, améliorer la santé publique et l’accès aux vaccins, faire progresser la connectivité physique entre les pays de la région du Moyen-Orient, créer conjointement de nouveaux solutions pour le traitement des déchets, explorer les opportunités de financement conjoint, connecter nos startups aux investissements I2U2 et promouvoir le développement de technologies émergentes et vertes cruciales, tout en assurant la sécurité alimentaire et énergétique à court et à long terme.

Lapid a déclaré que le forum I2U2 est « intéressant parce que nous sommes quatre pays très différents, mais quand nous avons commencé à nous entretenir, il est devenu évident que nous voulions tous les mêmes choses :

  • que nos enfants soient au chaud en hiver,
  • d’avoir de la nourriture sur la table et de l’eau potable du robinet à leur intention,
  • qu’ils bénéficient d’une éducation de qualité
  • et d’une infrastructure de soins de santé et de transport de pointe.

Lapid a ajouté : « Nous voulons changer le monde pour l’améliorer, mais nous créons également des avantages relatifs pour nos pays, pour nos entreprises, pour notre secteur scientifique. Nous voulons également réduire les dommages que notre génération a infligés au climat et à l’environnement. Ce sont de grands défis. Aucun pays, quelle que soit sa taille ou sa richesse, ne peut y faire face seul. » Israël entretient des relations étroites avec l’Inde, tant sur le plan diplomatique que sécuritaire. Benjamin Netanyahu a noué des relations chaleureuses avec le Premier ministre indien Narendra Modi et son successeur Naftali Bennett a entretenu ce climat. Israël est le plus grand partenaire commercial de l’Inde pour les équipements de sécurité  et les liens économiques se développent également rapidement dans de multiples champs d’expertise. Le sommet a décidé de créer un corridor alimentaire entre l’Inde et les Émirats pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Inde, et remédier à la crise mondiale du blé. Parallèlement, Israël a délégué Yoël Razvozov au Kazakhstan pour organiser une nouvelle source d’approvisionnement en céréales.

Les technologies israéliennes seront utilisées pour les solutions d’approvisionnement alimentaire dans le projet, estimé à 2 milliards de dollars.

Le sommet a aussi décidé de lancer un projet d’énergie propre de 300 millions de dollars en Inde en vue d’atteindre 500 mégawatts d’énergie solaire et éolienne d’ici 2030. C’est une autre façon de contourner la dépendance au gaz russe, particulièrement cruciale pour l’Europe. Ce projet dépendra également des technologies israéliennes et émiraties.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/ypmm/#p=1

Votre magazine est livré chez vous en toute confidentialité

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com compte  paypal même si vous-même n’avez pas de compte paypal

Ou directement sur le site  https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore Remplir le formulaire pour être contacté

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email