Agnès Keleti a aujourd’hui 100 ans !

Portrait et biographie d’une femme hors du commun.

Gymnaste hongroise, de multiples fois titrées aux J.O et Championnats du monde, rescapée de la déportation, partie plus tard en Israël puis revenue en Hongrie en 2015, Agnès Keleti a aujourd’hui 100 ans ! Agnès Keleti est ainsi la plus ancienne championne olympique encore en vie.

https://israelmagazine.co.il/migration-des-derniers-juifs-dethiopie-quand-lespoir-fait-vivre/

Agnès Keleti est née en 1921 et commence la gymnastique à 4 ans. Elle remporte le premier de ses 10 titres nationaux à l’âge de 16 ans. D’origine juive, elle a réussi a échappé à la Shoah en se faisant passer pour Piroska Juhasz, une femme de ménage chrétienne. « Je suis restée en vie grâce à Piroska avec qui j’ai échangé vêtements et papiers tout en imitant sa manière de parler », a détaillé Agnès Keleti, qui courait régulièrement pour garder la forme dans la campagne où elle se cachait. Son père, lui, meurt à Auschwitz alors que sa mère et sa sœur sont sauvées par Raoul Wallenberg, ce fameux diplomate Suédois qui s’était donné pour mission de sauver les Juifs de Hongrie. Son père fit partie des 550 000 Juifs hongrois tués dans les camps de la mort nazis, les bataillons hongrois de travail forcé, les ghettos ou abattus et jetés dans le Danube.

D’origine juive, elle a réussi a échappé à la Shoah

Après la guerre, elle renoue avec la gymnastique, se qualifiant tout d’abord pour les Jeux Olympiques de Londres. Toutefois, une blessure l’empêche d’y participer. Elle a déjà 31 ans lorsqu’elle participe aux Jeux olympiques de 1952 à Helsinki. Elle y remporte 1 médaille d’argent et 2 de bronze. Quatre ans plus tard, elle est présente aux Jeux olympiques de 1956 à Melbourne et y remporte 4 titres et 2 médailles d’argent. Elle détient ainsi un record unique dans l’histoire olympique hongroise ayant remporté trois médailles d’or le même jour et, au total, quatre médailles d’or olympiques lors d’un même Jeux.  Cinq fois championne olympique, Keleti qui a fêté ses cent ans le 9 janvier, est ainsi la gymnaste la plus titrée de Hongrie et, chez les femmes, l’athlète juive la plus décorée de l’histoire. Parmi les athlètes juifs, seuls les nageurs américains Mark Spitz et Dara Torres ont remporté plus de médailles olympiques.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit d

magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email