1933-1939 

Les Communautés juives occidentales hostiles à l’arrivée de Juifs étrangers.

Shoah

ST Louis

Par Marc-André Charguéraud

 « Dans les moments cruciaux, pendant les années de l’Holocauste, c’est l’incapacité des Juifs de parler d’une même voix qui a empêché de répondre de façon adéquate aux dangers qui menaçaient les Juifs d’Europe. »[1]

Ce jugement sévère du grand historien Henry Feingold s’applique aussi aux années qui ont précédé la guerre. Et pourtant, le 13 juin 1938, l’American Jewish Committee et l’American Jewish Congress joignirent leurs forces avec celles de deux organisations moins importantes, le B’nai B’rith et le Jewish Labor Committee Ils fondèrent le General Jewish Council, qui représenta l’ensemble de la communauté juive américaine. Par manque de leadership, en raison du jeu des oppositions, ce nouveau groupement fut incapable de prendre des décisions.

 

Shoah

ST Louis

Le compte-rendu de la réunion du 18 décembre 1938 du General Jewish Council illustre cette faillite : « Pour des raisons humanitaires on ne peut s’opposer à une émigration en masse des Juifs allemands.Toutefois il faut reconnaître que d’autres pays semblent avoir infiniment plus de droits que l’Allemagne. Ils pourraient demander une solution similaire malgré des efforts pour concilier des positions opposées, d’une part donner un accord à une émigration en masse allemande et en même temps reconnaître l’erreur fondamentale d’une telle politique aucune solution satisfaisante ne fut trouvée.

Il fut finalement décidé, pour le moment en tout cas, de ne rien faire à ce sujet. » Et l’auteur qui cite ces lignes de conclure : « Par inaction les dirigeants juifs américains devinrent les complices passifs d’une politique qui ferma les portes aux Juifs d’Allemagne (et d’ailleurs, devrait-on ajouter) à un moment où leur sauvetage était encore possible.»[1]

[1] Minutes de la réunion du General Jewish Council du 18 décembre 1938 cité par Haskel Lookstein – Op. Cit. p. 68

[1] Henry Feingold – Time for Searching . Op. Cit. p. 189

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20  01 77 47 57 67

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5