Pollard libre de quitter les Etats-Unis et de rejoindre Israël

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a salué samedi la fin de l’interdiction de voyager de Jonathan Pollard, un juif américain emprisonné aux Etats-Unis en 1985 pour espionnage au profit de l’Etat hébreu. M. Netanyahou s’était « engagé à obtenir sa libération depuis plusieurs années » et a travaillé « sans relâche » pour le ramener en Israël. La Justice américaine a indiqué avoir levé les conditions imposées au moment de la libération de Jonathan Pollard, 66 ans, un ancien analyste de la marine américaine. « Jonathan et sa femme Esther pensent rentrer en Israël aussitôt que cela sera possible.

https://israelmagazine.co.il/rabbi-lord-jonathan-sachs/

Jonathan Pollard,

écroué aux Etats-Unis pour espionnage au profit d’Israël, a donc reçu l’autorisation de quitter son pays.  « Nous sommes satisfaits que Pollard soit enfin libéré de toute limitation, et nous espérons le voir bientôt en Israël ».

  1. Pollard, qui avait plaidé coupable, avait été condamné en 1987 à la rétention à perpétuité pour avoir communiqué des documents américains secrets. Il aurait aidé Israël à bombarder en 1985 le quartier général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), alors exilée en Tunisie, et à assassiner le numéro deux de l’OLP, Abou Jihad, à Tunis en 1988. Après 30 ans en prison, il avait été libéré sur parole en novembre 2015 avec obligation de porter un bracelet électronique, de respecter un couvre-feu et interdiction de quitter le territoire américain pendant cinq ans supplémentaires, malgré les pressions israéliennes.

https://israelmagazine.co.il/le-golem-des-temps-modernes-lintelligence-artificielle/

Au milieu des années 1980, M. Pollard avait pris contact avec un colonel israélien à New-York et commencé à partager des secrets américains à l’Etat hébreu, en échange de dizaines de milliers de dollars. Au total, Jonathan Pollard, a communiqué des milliers de documents américains. Le Pentagone et la CIA n’avaient jamais pardonné à Jonathan les informations secret-défense livrées contre de l’argent, et en pleine guerre froide, à l’allié stratégique israélien des Etats-Unis. Ils n’ont pas confirmé s’il comptait quitter prochainement New York où il vit depuis 2015. Il est, selon eux, d’abord « heureux d’être enfin capable d’aider son épouse », souffrant d’une « forme agressive de cancer ».

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/001096500c7f116363325

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Ou encore S’abonner au magazine livre chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email