L’INSTITUT du Monde Arabe à Paris

 L’exposition étrange des « Juifs d’Orient »

David Reinharc

Orient

Orient

 La communauté juive se rend en ce moment à l’exposition à l’IMA, qui raconte vingt-siècles d’exil des communautés juives au Proche-Orient.  Et si cette exposition, au lieu de rappeler à l’ordre des réalités historiques, entretenait le monde arabe dans l’illusion qu’il a de lui-même ? Enquête.

https://israelmagazine.co.il/vient-de-paraitre/

 A Paris, l’Institut du monde arabe explore l’histoire plurimillénaire des Juifs d’orient. « Une grande première à l’échelle internationale », affirme Benjamin Stora, commissaire général de l’exposition. « Historique et sans précédent » renchérit le président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang. Ce dernier clame à qui veut l’entendre : il y aura un avant et un après cette exposition, qui s’inscrit dans une trilogie dédiée à chacune des trois religions monothéistes. L’islam fut illustré par deux grandes expositions : Hajj, le Pèlerinage à la Mecque et Trésors de l’Islam en Afrique ; le christianisme, par l’exposition Chrétiens d’Orient. Deux mille ans d’Histoire. Et en cet automne 2021, le judaïsme est illustré par l’exposition Juifs d’Orient. Une histoire plurimillénaire. On aurait pu aussi intituler les deux dernières : Requiem pour des mondes défunts, tant l’actualité nous rappelle tragiquement que le processus en cours de « Solution finale » des chrétiens d’Orient venu surtout du monde musulman est en voie d’achèvement tandis qu’il n’y a pour ainsi dire plus de Juifs dans ce monde là. Il y a un siècle le Proche et Moyen-Orient comptaient 20 % de Chrétiens. Pour beaucoup victimes du totalitarisme islamiste, ils ne forment plus que 4 % de la population. En 1945, il y avait environ 900 000 Juifs dans le monde arabe, d’établissement bien plus ancien que la conquête arabe. Ils ne sont plus que quelques milliers à peine. Plus de 600 000 de ces Juifs ont trouvé refuge en Israël, 260 000 en Europe et aux Amériques, avant les années 1970 – 1980. Une culture millénaire a disparu aussi abruptement, après avoir été spolié et cet échange de population – 600 000 Palestiniens sont partis au moment de la création de l’Etat d’Israël vs 600 000 Juifs furent déplacés des pays arabes – n’est pas évoqué dans l’exposition. Notre génération a assisté à la fin d’un monde, qui a existé et qui ne reviendra jamais, mais cette expérience existentielle considérable est quasi occultée.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

https://israelmagazine.co.il/washington-et-londres-refusent-la-constitution-dune-armee-juive/

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/mxre/

Votre magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site

https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email

 

https://www.facebook.com/563799703686978/posts/3916028461797402/