Les Etat-unis face au coronavirus

Les Etat-unis face au coronavirus

L’épidémie de coronavirus qui s’est déclenchée à Wuhan n’a été signalée aux Etats-Unis, comme dans le reste du monde, que début janvier. Des gens tombaient mystérieusement malades, s’effondraient foudroyés dans les rues.

Personne n’imaginait que l’épidémie qui frappait la Chine se répandrait sur la planète et se transformerait en pandémie. Un médecin chinois, Li Wenliang, avait tenté d’alerter les internautes le 30 décembre. Arrêté trois jours plus tard, contraint de signer une lettre disant qu’il avait menti, il fut emprisonné, contaminé et mourut peu après. Les étrangers présents à Wuhan ont été isolés, puis rapatriés dans leur pays, et les Chinois ont pris des mesures drastiques, brutales, qui ont montré qu’elles prenaient au sérieux ce qui se passait. La maladie a été définie à la mi-janvier, et les premiers malades porteurs de celle-ci, hors du territoire chinois, ont été identifiés au même moment. Quelques pays ont pris la mesure de la menace, dont Israël et les Etats-Unis. Le Président Trump suspendra pour une durée indéfinie tous les vols venant de Chine dès le 31 janvier. Des Américains présents sur le Diamond Princess, un paquebot ayant fait escale en Chine, ont été ramenés aux E-U, et placés en quarantaine. Ces décisions n’ont pas été suffisantes pour épargner les Etats-Unis, et les villes américaines où vivent des Chinois qui s’étaient rendus à Wuhan pour le Nouvel an chinois ont vu des cas émerger: Seattle, San Francisco et L-A sur la côte Ouest, New York et Boston sur la côte Est. Chargé de la santé et des épidémies aux Etats-Unis, le Center for Disease Control, n’a discerné que fin février que le danger était extrême et pouvait concerner tout le pays. Et des mesures d’isolement strict des malades ont été prises.

Coronavirus

Coronavirus

Le 11 mars, discernant que l’Europe est devenu le premier foyer de dissémination de la maladie (L’Italie, l’Espagne et la France particulièrement atteints), le Président Trump a suspendu les vols avec l’Europe, n’autorisant l’entrée sur le territoire américain qu’aux Américains et aux résidents permanents, à condition qu’ils ne soient pas atteints, mais alors placés en isolement strict, comme les malades, même s’ils ne présentent aucun signe de maladie. Le Président Trump a déclaré l’état d’urgence deux jours plus tard, le 13 mars et a mis en place la plus grande opération de lutte contre une maladie dans le pays depuis la tragique épidémie de grippe espagnole au lendemain de la Première Guerre Mondiale.

 

 

Par Guy Millière

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 0186982727   

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

camp-ABO1-1200x628

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm

Par |2020-03-22T12:57:00+02:00mars 22nd, 2020|a l ecart, A LA UNE, ACTUALITES, Edito, ETATS-UNIS, flashinfos, SANTE, SCIENCE|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Go to Top