évadés:  Israël recherche toujours les prisonniers palestiniens

évadés

 Photo: La prison de Guilboa

évadés:    L’armée israélienne a annoncé avoir doublé les effectifs de ses forces qui participent à la traque

https://israelmagazine.co.il/pithiviers-lantichambre-de-la-mort/

Les autorités israéliennes ont poursuivi, ce mercredi, leurs recherches des 6 prisonniers palestiniens qui se sont évadés, aux premières heures du lundi, de la prison de Gilboa, dans le nord d’Israël.

“Les forces armées continuent d’aider à la poursuite et à la traque des prisonniers qui se sont évadés de la prison de Gilboa“, a déclaré l’armée israélienne dans une déclaration écrite examinée par l’Agence Anadolu. Et d’ajouter que “l’armée a doublé le nombre des effectifs d’assistance pendant les vacances (du nouvel an hébreu), avec deux bataillons qui participent actuellement aux travaux de ratissage et de traque, en plus de 6 compagnies, de deux équipes de reconnaissance et d’un certain nombre d’unités spéciales ». Les autorités israéliennes avaient entamé la traque des détenus depuis la découverte de leur évasion, à l’aube du lundi dernier. Elles ont aussi installé des barrages routiers à proximité de la prison et sur les routes menant en Judée Samarie. L’arrestation de trois Arabes israéliens dans le nord qui sont soupçonnés d’avoir aidé et encouragé les évadés indique que les autorités peuvent avoir une piste, mais cela semble être un long chemin depuis leur capture. Cette assistance serait plus importante qu’une simple douche et quelques fournitures pour la route et peut également inclure des armes à feu dont les prisonniers auraient besoin si l’étau se refermait sur eux. Malheureusement, les armes sont assez courantes dans le secteur arabe d’Israël. À ce stade, l’analyse se divise en plusieurs scénarios possibles.

https://israelmagazine.co.il/les-ultra-orthodoxes-largent-et-leconomie/

Si certains ou tous les prisonniers se trouvent toujours sur le territoire israélien, il est plus que probable qu’ils essaieront de prendre des otages et de négocier la libération des captifs pour leur réinstallation dans un État ou une entité où Israël n’a aucune juridiction, comme Gaza, la Syrie ou Liban..

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/mxre/

Votre magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email