Entrevue avec Ayelet Shaked

Par André Darmon

  1.  Ayelet Shaked, comment expliquez-vous alors que cela semble naturel et logique d’aller vers deux grands blocs politiques que l’on vous ait mis des bâtons dans les roues pour entrer au Likoud ?

Avec l’annonce de ce nouveau scrutin électoral, je me suis donné pour mission d’unir les partis qui sont à la droite du Likoud en un grand parti idéologique de droite. Cela n’a pas été facile, nous savons que Bennett préférait deux partis, un libéral et un religieux. je suis heureuse d’avoir réussi à le convaincre. Je suis maintenant à la tête de Yamina (« à droite »), un parti qui unit à la fois le public de droite idéologique, libéral et le public sioniste religieux dans ses divers courants. Je ne sais pas si nous arriverons à la création d’un grand parti républicain à l’avenir, ce qui est certain, c’est que ces élections sont décisives pour l’État d’Israël et que Yamina doit être renforcée pour recevoir un grand nombre de mandats à deux chiffres et surtout ne pas se disperser vers des micro-partis qui ne passent pas le seuil d’éligibilité.

  1. Qu’attendez-vous de ces élections et ne pensez-vous pas que la constitution de Yamina va affaiblir Netanyahou et réduire ces chances d’être appelé le premier par le président Rivlin..

Au contraire, c’est précisément le renforcement des partis de la coalition de droite qui assurera l’établissement d’un gouvernement de droite après les élections,dirigé par Netanyahou. Nous avons vu ce qu’il s’est pas lors des dernières élections, le Likoud a obtenu un nombre record de sièges (35) et Netanyahu n’a pourtant pas été en mesure de former un gouvernement. Les partis qui sont à la droite du Likoud, comme Yamina, qui sont les partenaires naturels de Netanyahu et du Likoud, doivent être assez forts pour pouvoir arriver au nombre de 61 qui assurera la coalition. Sinon Netanyahou se tournera vers Kahol-Lavan (Gants-Lapid) et la gauche, et formera un gouvernement d’union nationale. C’est donc – ou Yamina ou la gauche.

https://israelmagazine.co.il/israel-extrade-un-suspect-de-la-fraude-du-siecle/

  1. Si Bibi est désigné comme Premier ministre, vous serez, bien sûr, ministre. Reprendrez-vous la Justice ou voudriez-vous aller vers un super ministère, les Finances, les affaires étrangères ?

Nous préférons ne pas nous attarder sur la répartition des portefeuilles ministériels pour le moment, car il est important pour nous de faire progresser nos idées, nos projets, c’est un des enseignements des dernières élections, moins parler des postes pour plus parler des idées. Ceci étant, ce n’est un secret pour personne que j’ai eu un mandat réussi au sein du ministère de la Justice et que je serais heureuse d’y retourner pour mener à leur terme les grandes réformes que j’ai lancé

https://lactualite.com/actualites/hydro-quebec-met-fin-a-lentente-avec-israel-electric-corporation/

Ayelet Shaked

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20  םו 01 77 47 57 67

Par email  Andredarmon78@gmail.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5