ENTRETIEN avec PAUL-FRANCOIS PAOLI

Propos recueillis par David Reinharc

Et si la France devait proposer autre chose aux immigrés que ses propres valeurs – le mot de valeur n’ayant pas grand sens : si la France ce sont des « valeurs », des « idées », quid de la langue, du territoire, des mœurs et des traditions ? – mais des choses : des paysages, une civilisation, des monuments. Or aujourd’hui, la France, mais tout aussi bien l’Europe, qui s’envisage toujours comme une construction, croit pouvoir se faire accepter en s’effaçant toujours plus.

La conjonction d’une affirmation religieuse islamique conquérante et cette espèce d’humilité inclusive n’évite pas le choc des civilisations : il l’exacerbe. Dans un texte très original, « Aux sources du malaise identitaire français » (L’artilleur), Paul-François Paoli, journaliste, écrivain, ouvre la voie au retour de l’identité paisible, ce sentiment d’être soi et pas un autre.

Nous sommes allés l’interroger à propos de l’antijudaïsme contemporain, l’islamisation des cités françaises, la responsabilité d’une certaine intelligentsia juive dans le malheur qui frappe leur communauté, l’alliance entre Juifs et Chrétiens, ou encore sur la haine qu’Israël suscite en Europe.

https://israelmagazine.co.il/revelations/

 Sur la nouvelle et inattendue solidarité de destin des Français (au sens traditionnel du terme) et des Juifs : est-ce la première fois dans l’Histoire de France que les Juifs sont objet d’une haine qui vise aussi la France ?

PAOLI:  Cette forme de haine est à mon sens inédite même si elle n’est pas sans rappeler, par certains aspects, la haine que les partisans de la Grande Europe Allemande ont éprouvée à l’égard de la France, pays considéré comme « enjuivé » en 1940. On rencontre ce genre de délire chez Céline ou Drieu la Rochelle. Drieu associe l’intellectualisme des Lumières à la Judéité. Les délires nazis exploiteront ce leitmotiv en voyant dans le judaïsme un potentiel révolutionnaire qui aboutit au « judéo-bolchevisme ». Pour autant l’antijudaïsme contemporain a son identité propre. Dans un reportage que j’ai réalisé l’an dernier pour le Figaro Magazine dans les quartiers nord de Marseille sur le narcotrafic, j’ai rencontré des voyous magrébins qui accusaient Macron d’être « dans la main des Juifs et d’Israël ». On est là dans une autre forme de délire. Les Juifs sont identifiés à Israël et ce sont eux qui dominent la politique française. Je pense que la dimension complotiste y est pour beaucoup.

https://israelmagazine.co.il/symptomes-coronavirus-personne-ne-parle/

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit d

magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email