Quel Avenir pour le Premier ministre ?

Par Andre Darmon

Benjamin Netanyahou se retrouve à nouveau à la croisée des chemins. Beaucoup parmi ses adversaires et peut-être certains des amis politiques le verraient aussi et d’abord passer par la case prison. Ne serait-ce que pour dégager leur horizon politique.

Rappelons que le 17 novembre, le désormais ancien ministre Izar Shai de Cahol Laban, avait affirmé à Beni Gantz qu’il y avait à la Knesset 61 députés (y compris deux députés du Likoud) prêts à voter une motion de censure contre le gouvernement. Le programme consistait à destituer Benjamin Netanyahou et de promouvoir Bougui Yaalon (le plus consensuel des dirigeants, avait-il dit) comme Premier ministre temporaire pour une durée d’un an.

https://israelmagazine.co.il/troisieme-confinement-en-israel/

Tout cela pour éviter ces inéluctables 4emes élections. Le programme de l’ex futur Premier ministre était fort simple ; constitution d’un gouvernement avec 18 ministres seulement, programmation de lois contre la corruption, Limitation des mandats du Premier ministre et interdiction de diriger si l’on est sous le coup d’une inculpation.  C’est que beaucoup surnomment des lois personnelles, faites bien évidemment pour éloigner Bibi de toute forme de pouvoir. Tous les partis de gauche, La liste Arabe et Lieberman étaient d’accord mais Naftali Bennet se montra opposé à la proposition, non pas amour pour son ancien patron qu’il a conseillé des années durant avant de lui-même entrer en politique, mais pour la simple raison que les sondages à l’époque lui octroyaient 21 mandats en cas d’élections et il se voyait évidemment déjà Premier ministre. C’est dire l’atmosphère au sein du gouvernement ces derniers mois quand une moitié du gouvernement (Cahol Laban) s’employait à faire tomber l’autre moitié.

https://israelmagazine.co.il/hommage-a-jacques-kupfer/

Il a été très difficile de démêler le faux du vrai dans le feuilleton sans fin du budget de l’Etat qui n’a pas été présenté finalement à la Knesset par le ministre des Finances, Israël Katz, alors que ce dernier affirmait que ce budget était prêt.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit d

magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email