Certains redoutent moins un blâme qu’un sourire. Proverbe latin

Editorial Novembre 2020   Andre Darmon

Le Premier ministre, c’est indéniable a retrouvé le sourire, un large sourire et ce n’est pas une image. Outre que la contamination virale s’est énormément dégonflée garce au strict confinement, il semble respirer largement aussi car les secrets et les intrigues qui entouraient ses inculpations sont en voie de se dévoiler au public.  Et ce n’est pas très beau à voir, ni à entendre (je parle des enregistrements entre deux pontes judiciaires).

https://israelmagazine.co.il/michel-cymes/

Outre que les charges contre Netanyahou ont déjà été abandonnées dans deux dossiers, celui de l‘achat de sous-marins allemands et le dossier des actions que Bibi avait revendues avec beaucoup de profit, mais tout à fait légalement, il ressort que la conspiration que nous évoquions avec d’autres journalistes, prend forme, prend vie. Sans entrer dans les détails que vous rapporte par ailleurs Richard Darmon, l’on s’aperçoit que les gendarmes et les voleurs ne sont peut pas ceux que l’on croit. Éric Zemmour a répondu à nos questions et il est décidément insaisissable tant physiquement qu’intellectuellement (il a été, parait-il, touché par le Covid). L’homme par qui le scandale arrive développe des thèses qui sortent des sentiers battus qui nous paraissent parfois déshonorantes, mais qui obligent à réfléchir, comme celle qui ferait de Pétain le sauveur des Juifs français. On y réfléchit, mais très vite, on abandonne, le cahier des charges étant si lourd, nous souvenant que l’homme avait été condamne à mort puis gracié. Découvrons donc Zemmour ailleurs que dans les grandes envolées télévisuelles, comme redécouvrons notre ami Alexandre Del Val, le pourfendeur d’un autre mal, le fascisme islamiste.

https://israelmagazine.co.il/israel-quelle-prospective-pour-demain/

Je me suis laisse allé (O cela faisait bien longtemps) à écrire pour vous une espèce de Corona fiction qui se déroule en 2046, 27 ans après Jésus Christ, pardon après l’explosion du Virus. Les grands événements bénéfiques ou maléfiques possèdent cette remarquable vertu de devenir des bornes, des délimitations temporelles. Il y aura désormais ce qui s’est passé avant le Corona et ce qui s’est passe après le Corona, comme le changement, la révolution du de paradigme total de l’économie dont vous parle le Dr Frank Kalifa.

La suite de l’article se trouve dans le numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit d

magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email