Protégez-vous !

Johanna Afriat

Le cancer ne devait pas passer par moi. Non pas que ma famille n’ait pas été touchée par la maladie, bien au contraire. Après un cancer du foie chez mon grand-père, un cancer du pancréas chez ma grand-mère et un cancer du sein chez ma mère, on pouvait même dire que ce fléau avait gangrené mon arbre généalogique. Et pourtant… Est-ce mon instinct de survie ou un excès d’optimisme, toujours est-il que le cancer, dans mon esprit, omettrait de s’inviter dans mon corps : c’est bien connu, cette maladie n’arrive qu’aux autres, aussi proches soient-ils…

En dépit de mon histoire familiale, je me sentais tout particulièrement immunisée contre le cancer du sein. En plus d’un mode vie équilibré, j’avais eu mes cinq enfants avant 30 ans, et je les avais tous allaités pendant plusieurs mois. J’avais donc tout bon, statistiquement parlant. J’étais à ce point sûre de mon coup que j’avais négligé de commencer à faire des mammographies à l’âge de 35 ans, comme il est recommandé en cas d’antécédents de cancer du sein chez la mère. Ce n’est finalement qu’à 40 ans passés que j’ai fait mon premier examen des seins, après m’être fait taper sur les doigts par mon gynécologue. Comme attendu, les résultats s’étaient révélés parfaitement bons.

j’y ai découvert une grosseur

Mais un an et demi plus tard, le vent des certitudes a brutalement tourné. Au mois de juillet dernier, je suis tombée sur un article à propos de diverses personnalités atteintes d’un cancer du sein. En bas de page, un lien vers un tutoriel montrant comment s’auto-palper les seins pour y déceler d’éventuelles anomalies. En mauvaise élève repentie, je me suis dit qu’il serait quand même raisonnable d’apprendre ces gestes au cas où, et j’ai regardé cette vidéo. C’est en palpant le bas de mon sein gauche que j’y ai découvert une grosseur. Mon cœur s’est emballé.

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20  01 77 47 57 67

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez gratuitement un exemplaire exceptionnel du magazine et cliquez sur le rebord droit du mag