Alexandre del Valle

Alexandre del Valle

Alexandre del Valle est docteur en histoire contemporaine, chercheur associé au Center of Political and Foreign Affairs, professeur Alexandre del Vallede géopolitique. Avec Jacques Soppelsa, il vient de signer « La Mondialisation dangereuse » (L’Artilleur). A cette occasion, Israël Magazine a interrogé le géopolitologue sur le déclassement de l’Occident, la place d’Israël dans le choc des civilisations, la guerre mondiale contre les Chrétiens, la repentance de l’homme blanc judéo-chrétien,  l’hostilité de certains en Europe et en Israël à l’idée de puissance et d’identité.

Ses écrits mettent à nu des dynamiques qui en effet menacent la liberté, la démocratie et la civilisation occidentales.

https://israelmagazine.co.il/egypte-israel-et-le-gaz-un-enjeu-strategique-mondial/

Entretien avec un lanceur d’alerte, au sens géopolitique du terme, dont la parole reflète son désir de transmettre au lecteur les outils nécessaires pour analyser des situations complexes, dont les tenants et aboutissants ne sont pas toujours mis en vitrine.

Propos recueillis par David Reinharc

En quoi l’Occident est-il le grand perdant de la mondialisation ? 

L’Occident, surtout la vieille Europe, ont été prises au piège de leur universalisme, devenu une véritable fin en soi, et donc de la lecture mondialiste naïve et idéologisée de la mondialisation, qui est en fait un processus d’échanges et de communications à échelle planétaire assez neutre, et pas du tout une suppression des identités et des souverainetés. Les autres nations, non-occidentales, aucunement culpabilisées, au contraire, sont fières de leur passé conquérant, sont identitaires et souverainistes, et voient dans la mondialisation un champ de projection de puissance. Mieux, elles assimilent l’universalisme occidental à une forme hypocrite d’arrogance néo-impériale dissimulée derrière la morale « droitdel’hommiste ». Et elles veulent prendre leur revanche, comme la Chine, le futur numéro un, en retournant la mondialisation anglo-saxonne contre les Occidentaux, et en la désoccidentalisant. L’Europe, qui prend à la lettre un mondialisme dont l’empire américain se sert pour justifier son impérialisme, est littéralement le dindon de la farce de cette mondialisation victorieuse pour la Chine et les nouvelles puissances souverainistes émergentes, mais dangereuse pour elle car son ouverture, sa tolérance à sens unique et sa repentance pathologique sont perçues par les prédateurs naturels de l’Europe, Etats-Unis, Chine et islamisme conquérant (dont la Turquie est la menace la plus directe), comme des signes de faiblesse tentateurs et donc une invitation à la conquête…

– Quelle définition donnez-vous de l’Occident ? 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit

https://online.fliphtml5.com/rjspi/mxre/

Votre magazine livré chez vous en toute confidentialité S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

directement sur le site https://israelmagazine.co.il/sabonner-au-magazine/

Ou encore S’abonner au magazine livré chez vous en toute confidentialité. Remplir le formulaire

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email

 

https://www.facebook.com/563799703686978/posts/3916028461797402/