Palestiniens

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh  ( Photo: AP )

Prêts pour des pourparlers directs avec Israël ?

Les Palestiniens sont prêts à reprendre les pourparlers de paix au point mort avec Israël et à accepter des concessions territoriales « mineures », selon une contre-proposition à un plan américain controversé. Le Premier ministre palestinien a déclaré au Quartet qu’il accepterait un nombre limité d’armes et une force internationale pour surveiller le respect du traité de paix.Un texte de l’Autorité palestinienne envoyé au Quartet, affirme que les Palestiniens sont « prêts à reprendre les négociations bilatérales directes là où ils se sont arrêtés », en 2014.

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh a déclaré le 9 juin que l’Autorité palestinienne avait rédigé une réponse à la proposition américaine mais n’avait pas mentionné auparavant des pourparlers directs avec les Israéliens. Le gouvernement de coalition d’Israël a fixé au 1er juillet la date à partir de laquelle il pourrait entamer une action sur les propositions de paix du président américain Donald Trump au Moyen-Orient.

Le plan Trump ouvre la voie à Israël pour annexer des parties de la Judée Samarie, y compris des Implantations juives. L’AP a déclaré que la contre-proposition serait retirée si Israël allait de l’avant avec l’annexion « de n’importe quelle partie du territoire palestinien ».

https://israelmagazine.co.il/kiryat-anavim-la-cite-des-vignobles/

« Personne n’a autant d’intérêt que les Palestiniens à conclure un accord de paix

« Personne n’a autant d’intérêt que les Palestiniens à conclure un accord de paix et personne n’a autant à perdre que les Palestiniens en l’absence de paix », a déclaré la lettre de quatre pages adressée au Quartet. « Nous sommes prêts à avoir notre État avec un nombre limité d’armes et une force de police puissante pour faire respecter la loi et l’ordre », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il accepterait une force internationale telle que l’OTAN, mandatée par l’ONU, pour surveiller le respect du traité de paix. Le texte propose également « des modifications mineures des frontières qui auront été mutuellement convenues, sur la base des frontières du 4 juin 1967 », lorsque les forces israéliennes ont conquis cette region.

Annoncé fin janvier à Washington, le plan Trump prévoit également l’annexion par Israël de la vallée du Jourdain et de la Judee Samarie. Plus de 450 000 Israéliens vivent en Judée Samarie aux côtés de 2,8 millions de Palestiniens.Les propositions de Washington prévoient la création d’un État palestinien, mais sur un territoire réduit et sans la demande centrale des Palestiniens d’une capitale à Jérusalem-Est. Le plan avait précédemment été rejeté dans son intégralité par les Palestiniens. L’Union européenne s’y oppose et exige qu’Israël abandonne ses ambitions d’annexion.

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou

par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email