Salut Hitlerien, illustration (Photo: AFP)

Une image publiée sur Instagram d’adolescents imitant le geste nazi à l’appui d’un camarade de classe provoque un tollé ; les directeurs d’école convoquent des élèves et leur inflige une suspension de cours d’une semaine.

Un groupe de 11 élèves d’un lycée brésilien a présenté le salut hitlérien en soutien à son camarade de classe qui se présentait pour le représentant de la classe, a rapporté l’Agence juive télégraphique. Des élèves âgés de 16 à 17 ans, inscrits à l’école Saint Mary de Recife, une école privée du nord-est du Brésil, ont tendu les bras pendant une leçon, imitant le geste utilisé par les nazis pour montrer leur soutien au leader Adolf Hitler. La photo a été publiée sur Instagram mercredi avec un message contenant des termes liés aux nazis tels que « Aryen » et « Quatrième Reich », selon le quotidien Folha de Sao Paulo et d’autres médias brésiliens.

« Il promet d’être le nouveau Führer pour la création d’un nouveau Reich », a indiqué le journal.

Jeudi, le directeur de l’école a convoqué les élèves impliqués, leur a infligé une suspension d’une semaine et s’est également entretenu avec les parents. Le compte Instagram où la photo a été publiée a depuis été supprimé. « Nous nous excusons auprès de tous ceux qui ont été offensés », a déclaré la direction de l’établissement dans un communiqué. « Notre école ne tolère aucun comportement allant à l’encontre des valeurs chrétiennes et éthiques et de l’appréciation de la vie ainsi que du respect des races, des peuples et des croyances. » Une controverse similaire a éclaté aux États-Unis l’année dernière après qu’un groupe d’athlètes de l’équipe de water-polo de Pacifica High School à Garden Grove, en Californie, a été filmé en train de saluer Hitler et de chanter une chanson de marche allemande de la Seconde Guerre mondiale lors d’une cérémonie de remise des prix la dernière fois.

Des élèves saluent Hitler au lycée californien

La chanson chantée par les athlètes de Garden Grove était une chanson de marche écrite par le compositeur allemand et membre du parti nazi Herms Niel dans les années 1930. Initialement publiée en 1938, la chanson de Niel est devenue un succès instantané en Allemagne sous le régime nazi. La chanson, intitulée Erika, faisant référence à la fois à un prénom féminin allemand commun et au mot allemand pour bruyère, a été adoptée par les forces armées de la Wehrmacht et est devenue incontestablement liée à l’époque nazie. La chanson a connu un regain de popularité ces dernières années chez des internautes, à l’origine de nombreuses controverses en ligne et connus pour leur sens de l’humour sombre et très offensant et leurs farces en ligne destructrices. De plus, de nombreux remixes et rendus de la chanson sont disponibles sur YouTube et ont recueilli des millions de vues. Les responsables de l’école locale ont déclaré qu’ils ouvriraient une enquête sur l’incident.

Par André Darmon

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 0186982727   

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

 

camp-ABO1-1200x628

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm