Nouni Moses, le patron de Yedioth Aharonot, le grand quotidien israélien, qui s’évertue depuis des années à vouloir faire tomber Bibi, qui, lui, avait réagi en  laissant se créer Israel Hayom, le quotidien désormais concurrent, vient de connaitre une surprise désagréable. Des conversations enregistrées par le cabinet de Bibi montrent que Nouni Moses, le patron du quotidien avait demandé à Bibi avant le vote sur la loi sur la gratuite des quotidiens, de faire en sorte de compliquer l’Edition d’Israël Hayom. En contrepartie Yedioth s’engageait a alléger ses critiques vis à vis de Bibi.. Alors qui est corrompu et qui supporte les Monopoles ?