Ce que les émeutes du mont du Temple ont dévoilé

 Il est grand temps, pour éviter les manipulations, qu’Israël tire les leçons de la stratégie démagogique et génocidaire des palestiniens. Le sanglant attentat anti-israélien perpétré par des terroristes islamistes en Vieille Ville de Jérusalem suivi par le massacre de la famille Salomon à Halamich devrait l’y aider.

 1/ « Al Aqsa en danger » : un slogan récurrent et mensonger

Voilà près de trois décennies que le Mouvement islamique d’Israël (MSI) et son chef, le Sheikh Salah, ont lancé ce slogan religieux extrémiste au nom de la « défense de la mosquée Al-Aqsa contre la judaïsation de Jérusalem », et ce afin de galvaniser les foules arabes d’Israël et de la région contre tout changement du statuquo local. Or, c’est exactement l’inverse qui s’est produit sur le terrain puisque le Wakf, l’autorité musulmane religieuse administrant l’Esplanade des Mosquées, a construit depuis 1967 deux nouvelles mosquées sur ce site… On a ensuite vu Arafat reprendre ce même slogan en qualifiant lui-même la 2ième Intifada  lancée en septembre 2000 (après l’échec du sommet de Camp David)  d’« Intifada Al-Aqsa ».

La suite dans le nouveau numéro d’Israel Magazine

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/