« Le rapport des enquêteurs néerlandais sur le crash d’un Boeing de la Malaysia Airlines en Ukraine donne des précisions ». « L’avion se serait disloqué en plein vol, explique France 2, après avoir été perforé par un grand nombre de projectiles à haute vitesse qui ont pénétré de l’extérieur dans l’avion. » Il est désormais établi que le missile n’a pas été tiré de l’intérieur de l’avion. « Ce scénario accréditerait la thèse d’un missile sol-air de fabrication russe, comme celui-ci. » Floutée sur les bords, ornés d’une étoile rouge, voici l’image d’un char lance-missiles. « A vingt mètres de sa cible, ce missile libère des dizaines de tiges d’acier qui la transpercent de part en part. » En plan large, voici son lancement, sa trajectoire et son explosion. « Or le fuselage de l’avion est justement criblé d’impacts… » En gros plan, le fuselage criblé. « Mais, tant qu’ils ne sont pas allés sur place, les enquêteurs néerlandais ne savent pas d’où viennent ces projectiles. »