synaogue-hourva

Il y a quelques jours, les représentants de Donald Trump se sont mis en quête d’un emplacement possible dans la Ville sainte pour y établir la future ambassade américaine.
Selon un de ses proches conseillers, Trump veut marquer l’histoire et pourrait tenir sa promesse électorale ; cette même promesse faite pareillement entre autres par Gerald Ford, Jimmy Carter, Ronald Reagan, Bill Clinton, Georges Bush jr. etc… Pour couronner le tout, Barak Hussein Obama vient de signer un document repoussant d’un an le transfert…Cadeau empoisonné à Trump diront certains.

C’est compter sans ce dernier qui a déjà sollicité l’aide du gouvernement israélien pour trouver un terrain adéquat. On pense même, en attendant, à un transfert rapide et provisoire dans l’ancien hôtel « Diplomate » dans le quartier de Talpiote.

Suite dans le numéro 192 d’Israel Magazine