Tony Abbott faisait partie de la délégation australienne en visite le mois dernier à Jérusalem et à Ramallah. Lors de ce voyage, l’ancien Premier ministre australien Tony Abbott a rencontré le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ainsi que le Premier ministre de l’AP, Rami Hamdallah.

Tony Abbott a déclaré il y a quelques que si Donald Trump déplace son ambassade en Israël à Jérusalem, l’Australie devrait faire de même et qu’elle devrait offrir « un soutien inébranlable à Israël en tant que seule démocratie libérale et pluraliste de la région ». La volonté de paix avec Israël revendiquée par Hamdallah ne concorde pas avec les faits. La télévision palestinienne glorifie constamment les attentats suicides, parle des Juifs comme des ‘fils de singes et de porcs’, et affirme que l’État d’Israël est un ‘projet satanique' ». « L’Australie devrait couper l’aide donnée à l’Autorité palestinienne tant qu’elle continuera de verser des pensions à des terroristes et à leurs familles », a-t-il ajouté.