Le procureur militaire général pourrait proposer prochainement, une peine d’emprisonnement réduite au soldat Elor Azaria, reconnu coupable d’avoir délibérément tué d’une balle dans la tête un terroriste palestinien apparemment hors d’état de nuire, s’il renonce à faire appel du jugement. Elor Azaria risque 20 ans de prison, le tribunal étant disposé à réduire la durée d’emprisonnement si Azaria choisit de ne pas faire appel.