Kibboutz KETOURA : Un Oasis de Bonheur en plein Désert

par Mikael Laustriat

kibbouts

kibbouts

En 1973, juste après la guerre de Kippour, un groupe de jeunes adultes américains, membres du Young Judaea – une organisation sioniste américaine – décident de faire leur Alya. Le gouvernement leur propose de s’installer dans plusieurs avant-postes que l’armée vient d’évacuer : deux sur le plateau du Golan, deux autres autour de la mer Morte, et un dernier tout au sud, dans le désert du Néguev, à 50 Km au nord d’Eilat. Contre toute attente, ils choisiront cette dernière option. C’est ainsi qu’est né le kibboutz Ketoura.

Les premières années sont particulièrement difficiles au Kibboutz.

https://israelmagazine.co.il/le-lavi-lavion-israelien-qui-defia-les-f16/

« On nous prenait pour des fous. Parachutés dans le désert ! C’était un défi que nous nous lancions à nous-mêmes. Mais nous étions idéalistes et avions la volonté de réussir ! » raconte Julie Bar-Lev, l’une des fondatrices de kibboutz. Pendant quelques années, ils seront aidés par la WIZO (Women’s Zionist Organization of America). « Plus que l’aide financière reçue, c’est leur soutien moral qui nous a permis de tenir. Elles vont faire pression sur les responsables du gouvernement, à Jérusalem, pour qu’ils installent les infrastructures promises, à commencer par l’eau potable. » Idéalistes, mais avec les pieds sur terre, comme Leah Kayman, de Saint-Louis (Missouri) qui rejoignit le kibboutz en 1977 après avoir appris comment gérer une ferme à l’université du Wisconsin. Pendant près de 40 ans, jusqu’en 2015, la commercialisation des dattes et l’élevage laitier seront la première source de revenus du kibboutz. Au fil des années, de nouveaux arrivants vont s’agréger au noyau des fondateurs anglophones : des Sud-Américains, des Russes, quelques Français, et même des Israéliens de souche, attirés par un environnement plus agréable et moins stressant que la vie urbaine.

https://israelmagazine.co.il/le-port-de-tel-aviv/

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou

http://www.israelmagazine.co.il

par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon21@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm

 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfPYJfb8KjEya-X17w0DGPAuBlCGvqVUdh_Is8EL810Lxw82A/viewform?entry.1189475001=Recipient_Email