Notice: Undefined index: ga_dash_tracking_type in /home/israelmagh/www/wp-content/plugins/google-analytics-dashboard-for-wp/config.php on line 400
Israël ne doit pas devenir un refuge pour pédophiles ! - Israel Magazine

Israël ne doit pas devenir un refuge pour pédophiles !

pédophilie

Manny WAKS : Israël ne doit pas devenir un refuge pour pédophiles !

par Mickael LAUSTRIAT

Profitant d’une lacune dans la loi israélienne ou de l’absence d’accords réciproques d’extradition, plusieurs délinquants sexuels sur mineur(e)s viennent se réfugier en Israël. Une situation qui souille l’image de l’État hébreu et que dénonce, avec d’autres, Manny Waks.

pédophilie
KabU instructors

Qui est Manny WAKS ?

Aujourd’hui marié, père de 3 enfants et âgé de 41 ans, Manny Waks est né dans une famille juive orthodoxe d’Australie (qui compte 17 enfants). A l’âge de 11 ans, il est l’objet d’abus sexuels par les directeurs de son école. Sa famille porte plainte en 1996 mais la police classe l’affaire. En 2011 la justice australienne est saisie et en décembre 2013 les coupables sont condamnés. A 18 ans, il fait son Alya et sert dans Tsahal. Pour combattre les agressions sexuelles sur mineurs, Manny Waks fonde en Australie l’association Tzedek, puis en Israël Kol vé Oz (קול ועוז), deux structures qui visent défendre les enfants victimes d’abus sexuels et à condamner leurs auteurs.

Il faut un réel courage pour exiger que les institutions reconnaissent la réalité du problème.

Israël récupère le corps de Zachary Baumel, un soldat disparu

On commence à admettre qu’un enfant sur 5 est victime, avant l’âge de 18 ans, d’une forme ou d’une autre d’abus sexuel. Et il est particulièrement dérangeant de constater que la communauté juive n’échappe pas à ce type de dérive. Si de nombreux cas ont marqué l’actualité ces dernières années, il reste beaucoup à faire pour défendre les jeunes victimes, leur offrir un soutien, sensibiliser les parents et le public aux conditions qui peuvent conduire à des abus, et exiger une législation pour exiger que justice soit rendue. pédophiles

  • Va-t-on vers plus de justice ?

Très timidement. Si les choses changent, c’est parce que les victimes osent maintenant enfin parler, même si seulement 30% des victimes font un jour part de ce qu’elles ont subi, et qu’il leur faut, en moyenne, 20 ans pour oser en parler. Reste que la justice a du mal à considérer les prédateurs sexuels comme des criminels.

https://www.health.gov.il/English/News_and_Events/Spokespersons_Messages/Pages/06012019_1.aspx

 

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.