Israël mène la bataille mondiale contre la traite des êtres humains

Le document annuel publié par le Département d’État américain révèle que 73 personnes ont été reconnues par Israël comme victimes en 2019; 38 victimes de trafic sexuel, 34 victimes de travail forcé.

traite

traite

 

Israël serait en tête de la liste internationale des pays dans la lutte contre la traite des êtres humains, selon un rapport du gouvernement américain.

Le journal du département d’État américain a déclaré qu’en 2019, Israël a signalé avoir reçu 96 messages d’ONG et de sources gouvernementales concernant des victimes potentielles de la traite des êtres humains dans le pays. Sur les 96 renvois, 73 personnes ont été reconnues par le gouvernement israélien comme victimes, dont 58 femmes et 15 hommes, dont 38 victimes de traite sexuelle et 34 victimes de travail forcé.

En 2019, la police a ouvert 125 enquêtes, dont 110 enquêtes sur des délits potentiels de trafic sexuel, huit délits de travail forcé et sept violations de trafic sexuel d’enfants.

Le Département de l’aide juridique du ministère de la Justice a fourni une assistance juridique gratuite aux victimes de la traite, des membres du personnel se rendant régulièrement dans des abris et des installations pour organiser des consultations.  En 2019, la branche a reçu 86 demandes d’aide juridique de victimes de la traite sexuelle, dont 16 migrants illégaux qui affirment avoir été victimes d’abus de la traite des êtres humains dans la péninsule du Sinaï, le long de la frontière entre Israël et l’Égypte. Un ancien champion israélien d’athlétisme récemment inculpé de trafic sexuel.

Au cours des neuf premiers mois de 2019, le ministère du Travail, des Affaires sociales et des Services sociaux a émis 415 avertissements administratifs, infligé 53 amendes – d’une valeur totale de 9,6 millions de shekels (2,78 millions de dollars) – et traité quatre plaintes pénales qui ont abouti à cinq mises en accusation. des forces de travail.

https://israelmagazine.co.il/mont-sinai-en-arabie/

Le gouvernement, en coopération avec diverses ONG, continue de gérer une permanence téléphonique ouverte 24h / 24, qui employait l’année dernière 13 interprètes dans neuf langues: chinois, thaï, bulgare, russe, népalais, cinghalais, roumain, ukrainien et turc. En 2019, la hotline a reçu 3467 appels. Les rapports annuels, publiés chaque année depuis 2001, classent les pays en trois catégories différentes – poursuites, protection et prévention – divisés en trois niveaux: 1, 2, 2 Watch List et 3.  Les pays de niveau 3 risquent d’être soumis à des sanctions américaines et internationales.

https://israelmagazine.co.il/le-cours-de-cybersecurite-en-ligne-de-luniversite-de-tel-aviv-1er-au-monde/

Israël a déjà atteint le niveau 2 dans le passé, mais depuis 2012, il est toujours resté au niveau 1, avec l’Australie, le Japon, la Belgique, la France, le Royaume-Uni, le Portugal et l’Argentine.

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou

par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm