Israël compte réduire son approvisionnement en électricité à Gaza

Le gouvernement israélien a décidé jeudi de réduire son approvisionnement en électricité à Gaza à la demande de l’Autorité palestinienne (AP), ce qui va exacerber la crise de l’énergie dans l’enclave. Le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires, Yoav Morde’hai, a déclaré que les autorités israéliennes commenceront à réduire l’approvisionnement en électricité à la bande de Gaza d’ici deux semaines. Cette décision israélienne a été prise près d’un mois après que l’AP a informé les autorités israéliennes qu’elle arrêterait de payer pour l’électricité qu’Israël fournit à Gaza. Les médias israéliens ont rapporté que l’AP a informé Morde’hai que le gouvernement basé à Ramallah s’apprête à « cesser immédiatement » de payer pour l’électricité israélienne fournie à la bande de Gaza.

 

Israël fournit le territoire avec 125-120 mégawatts d’électricité, soit 85 % de l’électricité actuelle de Gaza. La bande de Gaza souffre d’une crise énergétique grave qui a récemment empiré après l’arrêt de la centrale. Son arrêt a réduit l’approvisionnement en électricité aux habitants à seulement six heures d’électricité suivies de coupures de courant de 12 heures, par rapport à l’horaire habituelle de huit heures consécutives de l’électricité suivie par huit sans.