Notice: Undefined index: ga_dash_tracking_type in /home/israelmagh/www/wp-content/plugins/google-analytics-dashboard-for-wp/config.php on line 400
Israël, le Bilan et défi écologique - Israel Magazine

Israël, le Bilan et défi écologique

ecologique

Israël, Bilan et défi écologique

«Qui est le Sage, c’est celui qui voit ce qui est sur le point de naître». (Traité Tamid 31, a).

ecologique  la Rivière Kishon qui fut durement polluée

Par Haïm Ouizemann

Si le débat en Israël se focalise essentiellement sur les moyens de défense face à l’ennemi extérieur, il n’en est pas moins vrai que l’un des défis majeurs auxquels doit se mesurer Israël est celui de l’écologie. Qu’avons-nous su préserver de notre environnement? Quels sont les principaux efforts à déployer afin de transmettre un monde meilleur à nos enfants?

 

UN MINERAI INCONNU EN ISRAËL: le Carmeltazite

 

Le Dilemme: Croissance/Environnement

Bien avant que la notion d’écologie ne soit créée par le biologiste Ernst Haeckel puis transmise au monde, la tradition écrite et orale d’Israël met en exergue le respect et le maintien de l’environnement: «L’Éternel-le Seigneur prit donc l’homme et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le conserver». (Genèse 2: 15). «…pour le cultiver»: le rav Sachs fait très justement remarquer que le terme hébraïque «le’ovdah» signifie, textuellement: «pour le travailler», mais peut se lire aussi: «pour le servir». L’homme («adam») est tiré de la terre («adamah») et à ce titre, doit savoir qu’attenter à la terre, la mépriser, c’est en payer les conséquences négatives par effet de boomerang. Le «Keren Kayemet LéIsrael» (KKL), le «fonds pour la création d’Israël» fondé en 1901 par les premiers pionniers, va largement contribuer au reboisement du pays rendu au désert par les guerres et l’abandon des terres par les civilisations qui s’y étaient installées. Toutefois, le développement économique, associé à une totale absence de conscience écologique jusque dans les années 70 du siècle passé, s’avèrent dramatiques. En effet, en l’absence de contrôle officiel conduit par l’Etat, le Kinneret (Le Lac de Tibériade), la source principale d’eau douce d’Israël, les torrents et les sources d’eau sont contaminées par le rejet de déchets d’usines

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine  S’abonner au magazine par téléphone ou par whats app 00972 (0) 54 254 45 20

Par email  Andredarmon78@gmail.com  Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

 

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.