par Jacques Bendelac

L’actualité économique a été intense en Israël tout au long de 2016, mais pas seulement : l’actualité politique internationale aussi a eu des retombées sur l’économie israélienne. De la Turquie aux États-Unis en passant par l’Angleterre, l’économie d’Israël est restée largement influencée par des décisions prises loin de ses frontières.

JANVIER

Anniversaire : l’OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement économiques) commémore à Jérusalem le 5e anniversaire de l’adhésion d’Israël.

FÉVRIER

Immobilier : la société immobilière Inbal Or est mise en faillite ; sa puissante présidente-fondatrice est arrêtée sous l’inculpation de détournement de fonds et fraude fiscale.gaz-forage

MARS

Gaz : la Cour suprême donne un an au gouvernement israélien pour modifier une clause de l’accord gazier conclu en décembre dernier, avec le consortium américano-israélien formé des sociétés Noble Energy et Delek.

AVRIL

Chaleur : le mois d’avril 2016 aura été le plus chaud jamais connu en Israël.

MAI

Emploi : le chômage en Israël passe en dessous des 5%, son niveau le plus bas jamais atteint.

Énergie : après l’annulation de la “clause de stabilité” par la Cour Suprême, le gouvernement israélien et les sociétés gazières ont concocté un nouvel accord gazier.

JUIN

Brexit : le Royaume-Uni décide de sortir de l’UE, l’économie d’Israël s’en inquiète.

Distribution : l’enseigne Méga est en faillite, elle est reprise par son concurrent Yeinot-Bitan.

Turquie : après six années de rupture, un accord de réconciliation historique est conclu entre Netanyahou et Erdogan.

JUILLET

– Transaction1 : Le géant israélien du plastique Keter cède 80% de son capital au fonds d’investissement américain BC Partners ; la transaction est estimée à 1,5 milliard de dollars.

 

-ransaction2 : la société israélienne de jeux en ligne Playtika (sise à Herzlia) est cédée à un consortium chinois pour la somme record de 4,4 milliards de dollars.

Fraude : l’oligarque Nohi Dankner est inculpé de malversations boursières, il sera condamné à deux années de prison.

AOÛT

Scandale alimentaire : la marque israélienne Telma, propriété de la multinationale anglo-néerlandaise Unilever, suspend sa production de cornflakes après la découverte de la bactérie Salmonella.

Décès de Mozi Wertheim (86 ans), l’un des grands patrons de l’économie israélienne ; il a bâti sa fortune dans l’agroalimentaire (Coca-Cola), la banque (Mizrahi), l’immobilier, les télécoms, etc.

 

SEPTEMBRE

Disparition de Shimon Pérès : il a aussi marqué l’économie israélienne en stoppant l’hyperinflation de 1985 et en favorisant la haute technologie.

 

OCTOBRE

Construction : le gouvernement israélien a trouvé la parade à la pénurie de logements en autorisant des entreprises de construction de Chine et du Portugal à travailler en Israël.

NOVEMBRE

Incendies : durant six jours, de violents incendies se succèdent en Israël à un rythme accéléré et causant de lourds dégâts.

États-Unis : l’élection de Donald Trump pourrait avoir des conséquences indirectes sur l’économie d’Israël.

 

DÉCEMBRE

Budget : la Knesset adopte définitivement le budget pour 2017 et 2018 ; la défense et la dette publique resteront les principaux postes de dépense.