WASHINGTON, Président Donald Trump et le Premier ministre Benjamin NetanyahouBibi Netanyahou aurait demandé à Donald Trump de reconnaitre le Golan comme israélien

Donald Trump aurait simplement dit a Bibi Netanyahou. Deux Etats ou un seul Etat, décidez par vous-mêmes. Le premier aurait souhaité, en le demandant en souriant, de ralentir la construction ou l’élargissement d’Implantations. Il aurait rapellee la haine enseignée aux palestiniens dans les écoles. Le Premier ministre israélien a répondu qu’il est possible d’arriver à une certaine compréhension entre les parties. Trump  n’aurait pas donné de délais précis quant au transfert de l’ambassade américaine  à Jérusalem. Dans un langage purement du business, il aurait affirmé qu’il trouvera un Deal avec les Palestiniens. Mais il semble que l’objectif onusien d’atteindre l’objectif de deux Etats, l’un a côté de l’autre a été enterrée hier. La droite israélienne se réjouit déjà, et Itsrak Herzog, le patron de la gauche israélienne parle d’un jour triste.