Le ministre des Finances Israël Katz et le Premier ministre Benjamin Netanyahou ( Photo: Avi Cohen )

Chômage

chômage

Admissibilité aux prestations de chômage pour les coronavirus jusqu’à la mi-août

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre des Finances Israël Katz ont annoncé dimanche la prolongation des allocations de chômage pour les Israéliens qui ont perdu leur emploi ou ont été mis en congé en raison de l’épidémie de coronavirus jusqu’à la mi-août.

La décision garantit un soutien financier continu à quelque 250 000 Israéliens dont les prestations de chômage devaient expirer en juillet, et élargit l’admissibilité aux subventions aux travailleurs de plus de 67 ans qui ne retourneront pas au travail. La décision étend également l’admissibilité aux subventions aux personnes âgées de 67 ans et plus qui ne devraient pas retourner au travail. À la fin de cette période, d’autres allocations seront réexaminées en fonction du taux de chômage actuel.

chômage pour les coronavirus jusqu’à la mi-août

La prolongation des allocations de chômage jusqu’à la mi-août devrait coûter un quart de milliard de shekels du coffre de l’État, selon un calcul préliminaire. Cela, en plus d’un autre demi-milliard de shekels après que le gouvernement ait décidé de ne pas compter les jours de verrouillage dans le cadre des congés des employés.

Depuis que le gouvernement a commencé à lever les restrictions sur l’économie à la mi-avril, 360000 Israéliens sont retournés au travail, cependant, 130000 autres ont été mis en congé sans solde à la place – la plupart d’entre eux d’entreprises qui ont eu du mal à rebondir à plein régime en raison de fermetures prolongées. Environ 650 000 Israéliens sont actuellement en congé sans solde et 200 000 autres ont été licenciés. En outre, des dizaines de milliers d’Israéliens indépendants ne sont pas retournés au travail en raison d’ordres de distanciation sociale et certains envisagent même de fermer leurs entreprises.

https://israelmagazine.co.il/yossi-taieb-un-mentch/

Les responsables du ministère des Finances se sont opposés à cette décision,

estimant qu’il serait préférable de réintégrer les chômeurs plutôt que de leur verser des indemnités de chômage. « Notre opposition ne vient pas du fait que nous sommes de mauvaises personnes, bien au contraire », a déclaré un haut responsable du ministère. « Recevoir des allocations de chômage est moins juste que de ramener des employés sur leur lieu de travail. Les employeurs reçoivent même 7 500 shekels pour chaque employé réintégré. »

https://israelmagazine.co.il/ete-2020-aux-2-alpes/

La suite de l’article se trouve dans le prochain numéro d’Israël Magazine

S’abonner au magazine par téléphone ou

par whats app 00972 (0) 54 254 45 20 ou au 01 86 98 27 27

Par email  Andredarmon78@gmail.com

Ou directement sur le site www.israelmagazine.co.il

Découvrez un exemplaire du magazine gratuitement et cliquez ensuite sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965002cfce9dee566?authid=IRnvqb59CRHm