israel-hermon-drapeau-israel

Par Israelvalley

Chacun sait que l’économie israélienne affiche depuis quelques d’années une croissance insolente comparé aux pays européens. En 2016, la croissance a été de 3,8% là ou celle de la France est  péniblement de 1,1%. Mais peux t-on pour autant dire que l’on vit mieux en Israël ?

Economie France-Israël. Qu’en est-il des salaires, des impôts, de la protection sociale, des perspectives d’avenir, de la qualité de vie ? Vaut-il mieux vivre en Israël ou en France ? Même si dans le cadre de cet article il nous sera impossible de passer en revue tous les détails financiers et fiscaux permettant d’avoir une vue complète de la situation des deux pays, certains chiffres nous ont parus  intéressants.

Le salaire moyen, la retraite et les impôts

En 2014 il a été de 2.225 € en France et 2.336 € en Israël. Au-delà de cette petite différence, notons surtout que l’augmentation régulière des salaires en Israël est supérieure à 2%, là où la progression de la France peine à 1%. Les perspectives d’avenir sont donc meilleures. La retraite par capitalisation est obligatoire en Israël, pouvant aller jusqu’à 20% du salaire mensuel. Le problème des retraites est ainsi cadré. Notons également coté employeurs, que le niveau de charges sociales en Israël est quasiment deux fois moindre qu’en France. Les Call Center ne s’y sont pas trompés en s’installant en masse entre autres à Jérusalem. Remarquons cependant que même si le barème  l’impôt sur le revenu est quasi identique dans les deux pays, la progression est plus rapide en Israël. Il existe cependant un certain nombre d’astuces comme en France permettant de « moyenner » le niveau des prélèvements.

France-Israël: L’immobilier

Nous trouverons sur le marché de l’immobilier peu de différence. Avec un manque drastique de terrain des deux côtés, le prix moyen d’un  4 pièces est de  6.250 € à Jérusalem et 9.000 € à Tel-Aviv. En comparaison d’un prix moyen au mètre carré à 9.000 € à Paris, il en coûtera 30% de moins de vivre dans la capitale israélienne ! Notons toutefois qu’afin d’essayer de limiter la hausse des prix de l’immobilier l’accès au crédit est plus compliqué en Israël qu’en France, en imposant des apports plus importants pour l’achat de la résidence principale et surtout pour le deuxième achat.

 

France-Israël: Qualité de vie

On travaille plus en Israël. Les adeptes des 35 heures ne trouveront pas leur compte en Israël. La durée maximale hebdomadaire de travail fixé à 45 heures. 12 jours de congés annuels comparés aux traditionnelles 5 semaines ne plairont pas non plus aux moins motivés !! Mais je crois qu’au-delà de tous ces chiffres, ce qui me paraît le plus intéressant est celui indiquant qu’Israël se trouve à la 4ème place mondiale, bien avant la France, en terme de « qualité de vie » et même à la troisième place pour « le bien-être familial ». C’est aussi le pays ou le nombre d’associations pour les  plus démunis est le plus élevé au monde. Alors, si le niveau de vie est meilleur en Israël, les perspectives d’avenir meilleures, la qualité de vie est meilleure, l’entraide en tête mondiale, pourquoi ne sommes-nous seulement 8,5 millions d’habitants à y vivre ?!

David Boukhabza, CEO de la société Caya Harmonie Capital

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.