Syrie : 5 000 militaires du Hezbollah rejoignent l’armée de Bachar al-Assad

Quelques 5 000 militaires du groupe islamiste libanais Hezbollah ont traversé la frontière syrienne afin de rejoindre l’armée du président Bachar Al-Assad et prendre part aux combats contre les rebelles à Damas, écrit le journal arabe Alwatan.

Selon l’édition, les membres du Hezbollah sont responsables de la mort de près de 3 000 personnes tuées en quelques jours en Syrie. Par une frappe de missiles, l’Armée de Défense israélienne a détruit un poste de tir, situé sur le territoire syrien, depuis lequel une jeep israélienne, patrouillant la frontière sur le plateau du Golan, a été bombardé. On ne sait pas qui était derrière le feu—les forces d’Assad ou des insurgés.

Les tensions le long de la frontière israélo-syrienne ne cessent de croître. Après la chute de plusieurs obus de mortier, qui ont explosé dans les colonies israéliennes dans le Golan, ces derniers mois, la voiture de police a été bombardée pour la première fois. L’incident n’a pas fait des blessés parmi les soldats israéliens.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.