Ces soldats presque comme les Autres

Ces soldats presque comme les Autres

 

11 jeunes déficients ont récemment prêté serment : ou quand l’armée a compris que la différence pouvait aussi être une chance

 

Nathalie Blau

 

Fin mars dernier, onze soldats intégraient les forces de défense israéliennes, s’engageant à servir le pays qu’ils habitent et qu’ils aiment. Onze soldats pas tout à fait comme les autres, puisqu’il s’agit de victimes de troubles moteurs, allant du syndrome de Down (ou trisomie 21) à l’autisme, en passant par des déficiences cognitives sévères. Leur intronisation, le 27 mars, sur la colline des Munitions (Guivat Hatahmoshet), lieu emblématique de Tsahal, a donné lieu à une cérémonie émouvante, non seulement pour la jeune femme et les 10 jeunes hommes concernés – dont un Musulman de Qalansuwa, et ultra-orthodoxe – mais aussi pour leurs familles.

Le mérite de cette initiative revient à Gdolim BeMadim (Des grands hommes en uniforme), un programme de l’association Yad leYeled Meyouhad (Tendre la main à un enfant spécial), qui œuvre pour ouvrir les portes du service national aux jeunes victimes du handicap. Un projet à but non lucratif reconnu par les ministères de l’Education et des Affaires sociales, et soutenu par le KKL (Keren Kayemet LeIsrael, ou Fonds national juif). Avec, en ligne de mire, la volonté de faciliter l’intégration de ces jeunes différents, dans la société israélienne, précise Mendi Belinitzky, le directeur du programme. L’armée constitue en quelque sorte un premier tremplin pour leur permettre de trouver par la suite, pleinement leur place au sein du secteur civil. suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.