fbpx

SANDY KOUFAX : Le sportif qui sanctifia Kippour

 

Sandy Koufax des Los Angeles Dodgers

 

Par Jonathan Kouperman

Le joueur juif et américain de baseball refusa de faire son match pour observer Yom Kippour. Ce jour marqua les esprits de tous, même le maffioso Lucky Luciano, le compère de Meyer Lansky relate cet événement dans ses mémoires. Sur le terrain ou en dehors, Sandy Koufax était bien plus qu’un simple joueur de Baseball. Depuis que sa plaque est posée au Hall au Fame, elle est devenue un lieu de pèlerinage où se rencontrent les amateurs de baseball et ses admirateurs juifs. Pour les uns, il était le « Gold arm », et pour les autres, le « Left arm of God ». Il était vénéré pour son talent mais aussi pour avoir observé Kippour pendant les World Series de 1965. Un gaucher de légende qui a passé toute sa carrière aux Dodgers de Los Angeles. Il était un calvaire pour les équipes adverses. Koufax dominait les batteurs comme personne ne l’avait fait auparavant, quelque soit l’équipe ou la ligue dans laquelle il jouait. Il avait un talent indéniable, une technique de lancer qui en fascinait plus d’un. Son style de jeu lui a permis de remporter trois trophées Cy Young (destiné au meilleur lanceur des ligues majeures de Baseball) et obtenir une stature exceptionnelle au cours d’une carrière très courte. Il a joué 11 saisons de baseball, entre 1955 et 1966. Et 5 ans après avoir pris sa retraite, à l’âge de 30 ans, il est devenu le joueur le plus jeune jamais intronisé au Hall of Fame en 1971.

Suite dans le prochain numéro d’Israel Magazine

 

Où trouver Israel Magazine en Israel ?

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.