fbpx

Ils quittent l’Aveyron pour Israël

carte-aveyronLe 20 août prochain Lila et Stéphanie Barak rejoindront Israël avec toute leur petite famille.

Installée du côté de Sainte Croix, la famille Barak quitte le Rouergue pour amorcer une vie nouvelle en Israël d’où le père de famille est originaire. Rencontre. La pointe d’accent Rouergat accompagne la petit Lila du haut de ses 7 ans et a du mal à trahir son tout prochain voyage pour Israël. Pour la petite écolière de Toulonjac, la fin d’année scolaire aura été synonyme de point final pour ses premières années d’école dans cette France du Sud. Avec les siens, Stéphanie, sa maman, Yain, son papa né en Israël, et les deux petits bouts que sont Ami et Aloni, une nouvelle page de leur vie va s’écrire sur la terre promise du peuple juif. «Cela fait dix ans que nous vivons en France, explique Stéphanie Barak, et mon mari avait vraiment envie de retourner chez lui pour se rapprocher de sa famille.» C’est dans un kibboutz d’Iftou, au nord d’Israël et à seulement deux km de la frontière Libanaise que la petite famille va s’installer dès la fin de ce mois d’août. Yain occupera les fonctions de jardinier au sein de ce village communautaire. Un choix voulu et réfléchi comme l’exprime avec conviction la jeune mère de famille. D’ailleurs bien avant la naissance de ses enfants, elle était partie dans l’État Juif pour partager, justement, l’expérience collective du kibboutz.

Nantis de la double nationalité, tous les membres de la petite famille sont titulaires de l’indispensable passeport Israélien pour qui souhaite s’y installer. Les enfants parlent hébreu avec leur papa bilingue. Quant à Stéphanie dès son arrivée sur place, elle passera par la case cours intensif. Même si elle reconnaît que sur place, la communauté française et francophone n’est pas des moindres. «Depuis dix ans, nous y passons trois mois par an, ce qui nous permet d’appréhender au mieux la culture du pays», poursuit -elle. Tout cela attestant d’un départ organisé avec minutie.

Stéphanie savait qu’elle n’échapperait pas à la question sur la sécurité. Elle tranche : «aujourd’hui c’est plus sécurisé qu’ici, et puis la Syrie et le Liban sont tellement enlisés dans leurs problèmes internes…»

Pas de doute pour elle : «Nous savons que nous partons dans un pays magnifique, et en plus se retrouver dans un kibboutz garantit une certaine qualité de vie…» Pas de rupture pour Lila. Le 1er septembre prochain, comme elle l’aurait fait en Aveyron, elle reprendra le chemin de l’école. «Mais là-bas, exprime-t-elle avec assurance, on ne dit pas CP…» Preuve là aussi de l’amorce de cette nouvelle vie.

Jean-Paul Couffin

ILMAG abo

EMAG abo

OU ACHETER

Pour tout renseignement : darmon7@gmail.com
Tél : 03 562 2500 ou 054 254 45 20
Fax : 03 562 2600
Tél France : 01 83 62 65 20

 

more recommended stories

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.