Prison et amendes fortes pour l'insulte "nazi"

Afficher des symboles associés au IIIe Reich, des croix gammée des étoiles jaunes, ou insulter quelqu’un et le traiter de «nazi», l’insulte suprême en Israël, sera susceptible de poursuites pénales et financières. Le député Shimon Ohayon, du parti, le Foyer national Juif, propose une amende de 20.000 euros ou de six mois de prison pour quiconque traitera  un autre de «nazi».
«Il est important qu’Israël se joigne aux pays européens dans leurs efforts pour bannir l’usage des symboles nazis», précise Shimon Ohayon, qui a reçu le soutien des formations centristes Yesh Atid et Hatnouah. Shimon Ohayon note «la recrudescence du phénomène» ainsi que l’accroissement des groupes nazillons.

Abonnez-vous dès maintenant à Israël Magazine

Par mail : darmon7@gmail.com
ou par Tél : 01-83-62-65-20 (de France) ou 08-8671600 (d’Israël).

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.