Onu: démission après un rapport scandaleux sur le pseudo' »apartheid » d’Israël

Le document en question avait suscité la colère des ambassadeurs américain et israélien, qui avaient appelé le nouveau secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, à le retirer immédiatement. Dans la soirée de vendredi, le texte n’était plus disponible sur le site Internet de l’ESCWA, une des cinq commissions régionales des Nations Unies, chargée des questions de développement dans le monde arabe. Une responsable de l’ONU, la Jordanienne (comme c’est bizarre) Rima Khalaf a présenté aujourd’hui sa démission après que le secrétaire général des Nations unies lui a demandé de retirer un rapport accusant injustement Israël d’imposer aux Palestiniens des conditions pouvant s’apparenter au régime d’apartheid.

« Le secrétaire général de l’ONU m’a demandé hier matin de retirer (le rapport), je lui ai demandé de repenser sa décision mais il a insisté. Sur ce, je lui ai présenté ma démission de l’ONU », a annoncé dans une conférence de presse à Beyrouth Rima Khalaf, secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO).

Israel, qui avait comparé le rapport au journal Der Stürmer, organe de propagande nazie, se sont félicitées de la démission de Mme Khalaf. « Les militants anti-israéliens n’ont rien à faire aux Nations unies, a déclaré Danny Danon, l’ambassadeur de l’Etat hébreu auprès de la communauté internationale. Il est temps de mettre un terme à ces pratiques où des responsables de l’ONU utilisent leur position pour promouvoir des objectifs anti-israéliens. Depuis des années, Khalaf œuvrait pour nuire à Israël et promouvoir le mouvement BDS. Sa mise à l’écart des Nations unies n’a que trop tardé. »

 

more recommended stories

Israelmagazine All rights reserved Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.