Israël propulse les touristes 2000 ans en arrière: la réalité virtuelle permet de revivre l’histoire du Mur des Lamentations

La réalité virtuelle permet de revivre l’histoire du Mur des Lamentations

Des images étonnantes nous viennent d’Israël. L’utilisation de la réalité virtuelle propulse les touristes qui le souhaitent, 2 mille ans auparavant. Afin de comprendre l’histoire du célèbre mur des lamentations à Jérusalem.

C’est une scène typique, pour les croyants et les visiteurs du Mur des lamentations. Désormais, derrière les vestiges antiques de la vieille ville de Jerusalem, les touristes peuvent également s’offrir un voyage dans le temps.

Ces casques de réalité virtuelle les plongent dans la vie des habitants, au cœur du Temple de Salomon, détruit il y a plus de 2500 ans, par les Romains.

« Quand le visiteur revient à la réalité, il peut vraiment comprendre le lien entre le mur d’aujourd’hui et le temple d’il y a 2000 ans », explique Yohanna Bisraor, directrice média de la fondation du mur des lamentations.

Cette immersion dans la culture et la spiritualité du second Temple de Jerusalem, attire des milliers de visiteurs…. Chaque jour, la visite virtuelle affiche complet.

« C’est une super aventure. On a l’impression d’être à l’intérieur du temple, de voyager dans le passé. On peut véritablement voir les gens », confie Yael Misk, professeure de culture juive.
« Ce n’est pas qu’un ensemble de pierre »

La fondation de conservation, en charge du projet, souhaite mettre l’histoire au cœur de la visite ; pour dépasser les conflits inter-religieux sur le site.

« Ce mur n’est pas qu’un ensemble de pierre, c’est un vestige de notre temple et de notre histoire (…) Chaque fouille archéologique ne révèle pas des pierres, mais des racines », Shmuel Rabinowitz, rabbin du mur des lamentations.

Une initiative qui n’est pas vraiment du goût de l’autorité palestinienne.

« Ces projets sont utilisés pour manipuler les faits historiques et les mettre dans l’esprit des touristes, afin d’attirer leur sympathie. Cette sympathie, se retourne contre notre cause », Adnan Al-Husseini, gouverneur de l’autorité palestinienne de Jerusalem.

Malgré la recrudescence des conflits dans la vieille ville, 10 millions de personne visitent chaque année ce lieu chargé d’histoire.

 

Credit: RTL

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.