fbpx

Michel Fugain en Israël l’Interview par Andre Darmon

Michel Fugain

Michel Fugain en Israël le 25 juillet à l’Opera de Tel Aviv*

A la Rencontre d’un peuple élu, mais aussi d’un peuple ému

Michel Fugain Michel Fugain   Nous avons rendez-vous en ce frais dimanche d’avril avec Michel Fugain sur le toit du joli hôtel Alma à Tel-Aviv.  Arrivé quelques jours plus tôt en Israël, Michel Fugain est venu reconnaitre les lieux ou plus exactement  il est venu déchiffrer Israël de l’intérieur. Il est là, tout sourire, ravi, Sanda, son épouse à ses côtés. Michel Fugain est donc bien présent, les cheveux ont quelque peu blanchi,  et tout en suçotant sa cigarette électronique, il se prête de bonne grâce aux photos, aux poses, l’œil clair, attentif mais malicieux. A l’instigation de l’association Absi Keren Or, conduite par Gil et Keren Taieb, et de Dan Lewkovitch, l’organisateur de son prochain spectacle en Israël le 25 juillet,  Michel Fugain, pendant la célébration de la fête de l’Indépendance, est parti dans le Nord à la rencontre des Israéliens et de jeunes soldats. Et si une bombe a explosée ce jour-là en Israël, c’est bien, celle, innocente, de l’extraordinaire stupéfaction de notre Michel, désormais, international.

 

André Darmon : Michel, lors de notre première interview il y a neuf ans, je vous disais le bonheur pour les francophones israéliens de vous retrouver ici. La rumeur enfle à nouveau depuis quelques semaines dans le pays et on parle beaucoup de votre retour sur scène en Israël, le 25 juillet. Michel, ce n’est pas gentil, c’est long neuf ans. Vous nous avez abandonnés.

Michel Fugain : – Michel Fugain rit -.  Je ne vous ai pas abandonnés mais j’ai été pris par tant de choses, la construction de notre nouvelle formule de concerts, Pluribus et comme cela me tenait tant à cœur, je n’avais surtout pas envie de me presser.  Apres 52 ans de métier, je ne voulais pas rater la chose et j’ai pris le temps.  Mais aujourd’hui, nous nageons  dans le plaisir.

Le prince William en Israël fin juin

L’armée d’Israël est une armée d’enfants

  1. Vous êtes venus pour quelques jours en Israël et précisément pour fêter avec nous les 70 ans de la déclaration d’indépendance du pays. Y a-t-il quelque chose de particulier qui vous aurait ému lors de ces quelques heures.

 Michel Fugain   Tout d’abord la première réflexion que je me suis faite, c’est que le peuple israélien est un peuple incroyablement sentimental. C’est ahurissant,  comment ce peuple de créateurs, de génies technologiques, de cybernétique, de découvertes médicales et de businessmen géniaux, est agité par de vrais et de forts sentiments qui affleurent en permanence. Le peuple juif est un peuple sentimental, à l’affut de gentillesses et de tendresse.

AD Je prends cela, nous prenons cela, pour un compliment, cher Michel

Michel Fugain. Oui c’est un compliment. Ma deuxième réflexion concerne Tsahal et ses soldats. Je comprends aujourd’hui l’amour d’Israël pour son armée, une armée du peuple. Ce sont peut-être ces têtes de baroudeurs des généraux ou des officiers qui nous donnaient une autre image de Tsahal, une image un peu plus rude. Loin des images que l’on veut bien nous transmettre en Europe, j’ai découvert que l’armée d’Israel est une armée d’enfants. Des visages d’enfants, des préoccupations d’enfants. Ceux qui défendent Israël sont des enfants.

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  pour s’abonner au magazine 054 254 45 20 France  00972587867925

Andredarmon78@gmail.com

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

  • reservations www.livestage.show ou au 03 966 41 08

 

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.