L’Iran attaque Israël sur le Golan

Le Golan

L’Iran attaque Israël sur le Golan

Le Golan

Israël réplique durement en attaquant des dizaines de cibles iraniennes en Syrie

Cette nuit une vingtaine de missiles iraniens ont été lancés vers le Golan  israélien. 16 sont tombés dans le Golan Syrien et 4 de ces missiles ont été abattus par les missiles anti-missiles du Dôme de fer.  Il n’y a eu aucun israélien touché malgré une nuit agitée dans les abris anti-aériens. Israël a répliqué durement en attaquant des dizaines de cibles iraniennes en Syrie ce qui constitue la plus grande attaque israélienne en Syrie. Selon les Israéliens, les autorités militaires russes ont été prévenues des représailles israéliennes.

Aujourd’hui les écoles sur le plateau du Golan reprennent normalement. Syrie : 15 combattants pro-régime, dont huit Iraniens,  avaient été tués la veille dans la frappe nocturne attribuée à Israël.  Le tir avait visé mardi soir un dépôt d’arme des Gardes de la révolution, l’armée d’élite du régime iranien.  Cela s’était déroulé peu après l’annonce par Donald Trump qu’il sortait de l’accord sur le nucléaire de l’Iran, ce qui a conduit Israël à se placer en état d’alerte. Israël avait effectué ces dernières années, et particulièrement depuis 2017, de nombreuses frappes de représailles en Syrie contre le régime de Bachar el-Assad ou son allié, le Hezbollah.

Israël. Un nouveau statut pour les non-juifs d’ascendance juive ?

Le 9 avril, des missiles ont été tirés contre la base militaire T-4 dans la province centrale de Homs, tuant  14 combattants, dont sept Iraniens, au surlendemain d’une attaque chimique présumée imputée au régime syrien. Cette base avait déjà été visée par l’armée israélienne en février.

Le 26 avril, le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman a affirmé que son pays s’en prendra à toute tentative d' »implantation militaire » iranienne en Syrie, notamment dans la région du Golan. Trois jours plus tard, au moins 26 combattants en « majorité » iraniens étaient tués dans des tirs de missiles contre des positions militaires du régime. Un aéroport militaire d’Alep (nord) et la Brigade 47 à Hama (centre), où sont stationnées des forces iraniennes, ont été visés par ces bombardements « probablement israéliens ».

La suite dans le prochain numéro d’Israël Magazine  pour s’abonner au magazine 054 254 45 20 France  0177507726.

Andredarmon78@gmail.com

Découvrez le magazine gratuitement et cliquez sur le rebord droit du mag

https://fr.calameo.com/read/0010965001feb059d1586?authid=wl2BnKg1JDc5

http://israelmagazine.co.il/sabonner-a-israel-magazine/

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.