Interview de Johnny Hallyday par Andre Darmon 25 01-2012

Johnny

 

JohnnyOÙ vas-tu JOHNNY ?

Interviewer Johnny Hallyday restait pour l’humble journaliste que je suis une éventualité improbable et DÉRAISONNABLE car le fan que j’ai toujours été en parallèle n’avait jamais risqué de réclamer cette interview afin de ne pas entendre, souffrir, devrais-je dire, un refus qui aurait annihilé, assassiné 45 ans de passion. Certes j’ai du abandonné quelques-uns de mes amis du lycée, de la fac aussi qui voyaient mal comment l’intellectuel que je me devais d’être, préférais bramer dans sa douche ‘Que je t’aime’ plutôt que ‘Ne me quitte pas’ de Jacques Brel et ‘l’Idole des jeunes’ en lieu et place de l’Hirondelle du FAUBOURG.  Quelques semaines avant que Johnny Hallyday ne débarque a l’aéroport Ben Gourion*, j’ai voulu rencontrer celui qui reste le plus grand chanteur français*.

Aussi n’aurais-je aucune appréhension ni honte à lui dire que j’étais très fier de l’interviewer et que l’on n’avait pas vraiment eu besoin de me supplier pour le faire. Les années au fond ne changent rien et l’attachement que l’on porte à Johnny ne varie pas, ou peu, même si ‘Noir c’est noir’ et qu’il tentera un jour de se suicider, même s’il devient un chef de gang ‘A tout casser’, même si ‘les Portes du pénitencier’ ne se sont jamais vraiment rouvertes, et bien qu’il nous trompe de façon éhontée depuis longtemps avec Nathalie Baye, Adeline, et j’en passe et des meilleures. Nous avons, tout au long des ces presque cent cinquante numéros, interviewé tout ce qui compte sur la scène de la chanson française et je dois avouer que Johnny me parait le seul grand artiste français et cela doit expliquer aussi son extraordinaire longévité, oui le seul à avoir su s’adresser aux plus grands compositeurs ou musiciens français, je parle de Michel Berger, de Jean-Jacques Goldman, de son propre fils David ou d’Etienne Roda-Gil.  Pour se renouveler. Et quand j’étalerais devant lui ma connaissance quasi parfaite de ses albums, de ‘Souvenirs, Souvenirs, ‘Le Palais des Sports’ en passant par les albums de jeunesse, sans oublier ‘Allumer le feu’ ou ‘Sang pour sang’ j’arracherais quelques rires à Johnny qui aurait pu se demander avec raison avant l’interview qu’est-ce qu’un journaliste israélien même francophone – parigot lui avouerais-je tout de même- pourrait bien connaître de lui et de sa carrière et pourrait bien lui poser comme questions. Il était clair que la première de ces questions ne pouvait que porter sur la santé de l’interprète de OH Marie, comme l’on s’inquiète de la santé d’un membre de sa famille. Aussi, mesdames et Messieurs, JohnnyHallyday va bien, il me l’a dit. Et la décontraction, les rires et les sourires pendant tout notre entretien en seront je crois une preuve incontestable. Ne connaissant pas vraiment les options religieuses du plus grand chanteur français vivant (d’accord un peu belge) et désespérant jusqu’à ce jour de ne jamais l’accueillir ici, j’hésite (pas longtemps) à lui demander: Cela représente-t-il quelque chose pour vous de particulier, Johnny, de venir en Israël ou est-ce un concert comme les autres. » Dites bien autour de vous que je suis ravi de venir en Israël, me dira-t-il, quand j’aborderais cette longue tournée qui l’emmènera d’abord aux États-Unis, au Canada, à Moscou puis le 30 octobre à Tel-Aviv. “J’ai toujours été très proche de la famille de Pierre Bloch*. Mais chaque fois que j’ai eu l’occasion de venir en Israël j’ai toujours eu un empêchement de dernière minute. J’ai beaucoup d’amis israéliens et oui dites bien je suis ravi de venir chanter en Israël.

J’embraye sur cette nouvelle tournée qui semble lui apporter enfin l’ampleur l’envergure internationale que sa carrière mérite depuis longtemps et la question s’impose d’elle même. ‘Johnny, ne pensez-vous pas avoir perdu trop de temps en étant resté confiné dans l’Hexagone toutes ces années?’ ‘Oui certes, me répondra Johnny, j’ai perdu beaucoup de temps bien que dans les années 70, je suis allé très souvent au Japon mais aussi en Italie, Mais depuis peu j’ai décidé de changer de producteur car l’ancien, Jean-Claude Camus, ne semblait pas posséder les relations nécessaires pour chanter à l’étranger. En France et dans certains pays francophones je pense avoir fait le tour de la question et je suis vraiment très heureux de me pouvoir me produire désormais devant de nouveaux publics.’ L’envie d’avoir envie’ comme le lui a écrit si joliment Goldmann, semble toujours aussi présente chez Johnny.

Orchestres symphoniques et rock pur

Sur le plan musical, j’ai cru comprendre que la tournée de notre Jojo (inter) national s’axerait sur un retour au rock pur. Pense-t-il aussi à faire un jour une tournée de concerts uniquement en acoustique ?
«Je suis en pleine préparation d’un album qui sera imprégné de rock mais de rock mélodique, celui que nous entendions dans les années 70. Il n’est pas du tout exclu que dans l’avenir je puisse faire des concerts acoustiques. Sachez André que lors de mes concerts il y aura plusieurs moments ; un moment acoustique, un moment de pur rock and roll et un moment symphonique. Vous avez, je crois, ajoutera Johnny, de bons orchestres symphoniques en Israël. Je ne peux m’empêcher de répondre immodestement que nos orchestres philharmoniques comptent parmi les meilleurs du monde. (Il faudra quand même que je vérifie).

On ne peut pas ne pas être curieux de savoir ce que les grands chanteurs écoutent eux-mêmes si tant est qu’ils puissent fondre sur d’autres chansons que les leurs comme il est d’imaginer Michel Platini ou Diego Maradona s’extasier sur les exploits d’autres footballeurs. Il me semblait que Bruce Springsteen était le chanteur américain préféré de Johnny (avec James Taylor, je ne suis pas loin non plus de ce choix). Johnny confirme. J’aurai voulu lui demander depuis longtemps quel était, s’il en avait un, son chanteur français préféré? Je me lance espérant ne pas le froisser. Quelques longues secondes de silence et de réflexion ou j’essaierai de manière impertinente de lancer quelques noms mais selon Johnny il s’en détache deux car les autres apparemment  Jean Philippe Smet ‘n’en ai pas vraiment dingue’: Aznavour (qui avait d’ailleurs écrit pour Johnny le superbe “Retiens la nuit”) et oserais-je lui souffler en même temps que lui, Jacques Brel,

Johnny Hallyday prendra encore quelques secondes pour me dire que les seuls compositeurs avec lequel il aurait aimé travailler aujourd’hui sont pour les étrangers, Bono de U2 et parce qu’il aime particulièrement son univers, Francis Cabrel. Alors Francis, tu sais ce qu’il te reste à faire: se mettre au travail mais laisse, de grâce ton accent toulousain au vestiaire.

Le Bilan et les faux amis

Quand on passe près de la mort ou qu’un événement très difficile a perturbé votre vie chacun a tendance à prendre des résolutions nouvelles. Après son hospitalisation aux États-Unis et bien qu’il déclare n’avoir jamais été malade, Johnny a-t-il fait un bilan, un bilan de sa vie, et des choses lui sont-elles apparues subitement importantes et d’autres qu’il a mises de cotée définitivement. Johnny Hallyday sera extrêmement clair : Oui, il a fait bilan personnel (oh que oui) et il s’est rendu compte pendant les heures difficiles qu’il passait lesquels étaient véritablement ses amis. Johnny a alors entrepris de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie et ‘je me suis  séparé de ceux qui ne m’aimaient pas pour moi mais plutôt pour ce que je représentais. Je sens dans la voix de Johnny une lointaine douleur, une déception qui brûle encore et j’entends quelque part dans mon cerveau d’enfant les échos de la chanson ‘Les Coups’. Plus encore me dira-t-il, j’ai surtout appris que chaque nouveau jour était un nouveau jour et qu’il y a tellement de gens plus malheureux sur terre que soi. Aujourd’hui je fais les choses que j’aime la comédie et la chanson e t j’ai commencé une nouvelle vie.

Quant à savoir si Johnny Hallyday s’impliquera dans la prochaine campagne électorale comme il l’avait fait il y a 5 ans, il est catégorique. « Non,  je n’ai pas l’intention de prendre part à la campagne électorale. Un artiste n’a pas à dévoiler ses sentiments et ses opinions politiques. Je ne crois pas que les hommes politiques de gauche ou de droite changent quoique ce soit a la condition et a la vie des gens? C’est l’homme qui compte. J’ai rencontré personnellement François Hollande qui me parait être un homme intelligent et Nicolas (Sarkozy NDLR) est un ami personnelUn artiste doit rester un artiste. Toute la musique que j’aime. J’arracherai un grand éclat de rire à Johnny QUAND JE LUI AVOUERAIS QUE LORSQUE JE DESIRE CHANTER une CHANSON D’AMOUR JE PRENDS MA GUITARE et JE CHANTE TOUT SIMPLEMENT Pour moi tu es la seule.

J’attendais depuis 30 ans ma revanche sur certains de mes frères qui avaient tellement convoité ma collection de disques de Johnny Hallyday qu’ils l’avaient faite totalement disparaître lors d’un de mes voyages à l’étranger. Il m’a fallu simplement après l’interview leur passer un petit coup de fil sournois pour leur apprendre que j’avais rencontré ‘Le papa de Laura et de la chanson du même titre et de ‘Elle est terrible’ mais surtout l’idole de leur jeunesse et de la mienne. J’ai raccroché imperturbable.

* Il est né belge

* Jean Pierre-Bloch (1905-1999) homme politique français, président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) de 1968 à 1983

Jean-Pierre Pierre-Bloch (né en 1939), fils de Jean Pierre-Bloch, homme politique français, président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA)

La rue Jean-Pierre-Bloch du 15e arrondissement de Paris porte le nom de Jean Pierre-Bloch.

encadre

Johnny Hallyday arrive en Israël pour la première fois le 30 octobre 2012 au Stade Nokia à Tel-Aviv. Johnny Hallyday a vendu plus de 100 millions de disques, 44 albums, 36 rôles au cinéma et reste indéniablement l’icône des Français. Il a obtenu 40 disques d’Or, 21 disques platine, 3 disques diamant et 8 Victoires de La Musique. Lors de son séjour, Johnny Hallyday a prévu de visiter des lieux historiques et de rencontrer de hautes personnalités du domaine artistique et culturel.

more recommended stories

Israelmagazine tous droits réservés Powered by Awebdesign4u.com
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.